OPINION

130 milliards de F CFA en errance : Christophe Blanc, DG de Perenco et M. Rigobert Roger Andely devraient démissionner

• Bookmarks: 4316


Très honnêtement, on a beau vouloir aborder une analyse sur le fonctionnement du Congo dans des bonnes dispositions, la grosse porte que vous prenez dans la bouille ne vous laisse pas d’autres choix que l’objectivité.

Ici, piller les deniers publics et l’ivresse qui l’accompagne ont faussé tous les instruments pour la conduite des affaires. L’envers consacre l’endroit et l’endroit est désormais un triangle de Bermudes introuvable !

Offre sanitaire nulle, réseau routier rudimentaire quoi que célébré avec emphase par la propagande qui est l’irrémédiable bagage des crypto marxistes, qui en vérité n’ont jamais adhéré ou compris la démocratie. Vraiment déconcertant !

Dans cet univers apocalyptique, qui peut accepter que le Directeur Général de Perenco, deuxième producteur de pétrole dans notre pays loin devant Eni Congo et juste après le géant Total M. Christophe Blanc, puisse supprimer la gratuité des frais médicaux des salariés en modifiant unilatéralement les contrats de travail, avec la bénédiction des autorités de notre pays et au mépris de la convention collective, et aussi vouloir garantir les frais d’évacuation sanitaire des salariés en décidant de réaliser une retenue de 18750 FCFA par mois sur les salaires.

Aussi, nous nous interrogeons sur le fait que le Ministre des Finances, M. Rigobert Roger Andely, serait incapable d’appliquer les textes en vigueur dans notre pays afin d’obliger Perenco à payer les 130 milliards qu’il doit au trésor public (dossier complet dans le Journal Polélé Polélé) ?

Y’aurait-il des liaisons ténébreuses entre M. Christophe Blanc et M. Rigobert Roger Andely qui expliqueraient cette passivité ?

L’attitude démissionnaire de l’état congolais dans cette affaire est inadmissible. Il est inintelligible, qu’un état qui passe la majeure partie de son temps à quêter des dons en occident, traine les pieds quand il s’agit de récupérer autant d’argent, qui permettrait de soulager la souffrance d’un peuple en grande souffrance sociale.

Afin de conserver un climat de travail efficace et serein au sein de la société Perenco et aussi pour mettre en coup d’arrêt à certaines pratiques obscures au sein de notre exécutif, nous exigeons la démission de M. Christophe Blanc, DG de la société pétrolière Perenco et celle du Ministre des Finances, M. Rigobert Roger Andely.

M. Anatole Collinet Makosso, qui a reçu mission d’assainir les finances publiques, doit prendre ses responsabilités, au risque de perdre toute crédibilité aux yeux de la population congolaise.

Combien de temps durera cette déficience criarde dans la gestion des finances publiques de notre pays ? Si, Dieu merci cela s’arrête un jour, peut-être serions-nous revenus à l’âge de la pierre taillée.

Que Dieu bénisse le Congo

Laurent DZABA
Président du Mouvement Panafricain et Citoyen

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.