POLITIQUE

1er ministre Vili, préfet Vili, maire Vili, mfumu toto Vili, ils sont incapables de moderniser Pointe-Noire

• Bookmarks: 17154


La ville de Pointe-Noire est dans les mains des fils du Kouilou qui ont même la chance d’avoir un premier ministre du gouvernement neveu de la première dame, laquelle est originaire de ce département. Mais triste est de constater que Pointe-Noire ne ressemble absolument à rien malgré qu’elle contribue à hauteur de plus 80 % du PIB du pays. Des fainéants et paresseux Kouilou qui sont incapables de mettre les mains dans la patte pour le bien-être des siens.

Lors des festivités marquant le centenaire de la ville de Pointe-Noire, le maire sortant Vili n’a trouvé mieux que d’ériger un monument de plus de 100 millions au rond point de la gare alors que les routes sont toutes dégradées. Il a envoyé ses agents boucher les trous sur les voies avec du sable jaune prouvant ainsi sa haine envers son propre département.

L’actuel premier ministre, Anatole Collinet Makosso, qui est aussi fils du Kouilou a promis lors de ce centenaire d’engager au mois de septembre 2022 des grands travaux de modernisation de Pointe-Noire. A ce jour, c’est le silence et aucun engin n’est visible dans la ville alors que le compte bancaire de Collinet gonfle chaque jour.

«C’est le propre des Vilis, ils sont fainéants jusqu’à la moelle épinière et se contentent des miettes !» écrit un internaute qui s’étonne de cette capacité de ce peuple à détester la modernité.

Avec ces plus d’un million d’âmes, Pointe-Noire n’a jamais connu ce que c’est une université et les jeunes bacheliers sont obligés d’aller à Brazzaville à défaut d’avoir des moyens pour les universités privées de la ville. Nombreux abandonnent les études à l’obtention du BAC.

Pourtant depuis toujours, ce sont les Vilis qui ont la charge de la gestion de leur propre département et Ville. Le préfet, bien que laid est Vili, les maires l’ont toujours été et aujourd’hui le premier ministre. Figurez-vous que depuis qu’il est au gouvernement grâce à son patronyme, Jean Marc Thystère est incapable ne fut-ce que d’honorer la mémoire de son père en bitumant l’avenue qui porte son nom.

Sans les Béninois, les Vilis ne mangeront jamais du poisson alors qu’ils sont l’Océan juste à côté. Sans les commerçants de la vallée du Niari, les Vilis ne mangeront pas tous les aliments qui y provient. Sans les Mbochis, les Mfumu Toto Vilis ne toucheraient pas des millions qu’ils utilisent dans la bêtise.

Denis Sassou Nguesso est bien conscient de toutes ses mauvaises habitudes des Vilis, voilà pourquoi il leur confie la gestion totale de leur département. Ils ne feront rien de bon et il aura des excuses pour se justifier de ne pas être l’auteur de la saleté de Pointe-Noire.

17 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *