ECONOMIE

Agro-industrie : un apport consistant en matériel et finances pour le projet agropastoral de Kounzoulou

• Bookmarks: 872


La cérémonie de présentation de l’apport multiforme au projet agropastoral de Kounzoulou s’est déroulée au Centre d’accueil kimbanguiste du Plateau des 15 ans, en présence de la ministre des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat, Lydia Mikolo, et de la présidente du Conseil municipal de Kintélé, députée maire et marraine de ce projet, Stella Mensah Sassou​ Nguesso.

Les activités du Centre agropastoral et industriel de Kounzoulou situé dans le district de Ngabé, département du Pool, ont été relancées officiellement le 9 juin dernier par le chef spirituel et représentant légal de l’Eglise kimbanguiste, Simon Kimbangu Kiangani, à l’issue de sa rencontre avec le président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

Depuis la relance des activités de ce centre jusqu’à ce jour, beaucoup de choses ont été faites. Le révérend Athanase Malonga, lisant le mot de circonstance de l’Eglise kimbanguiste à l’occasion de la présentation de l’apport matériel et financier du chef spirituel à l’impulsion du grand projet agropastoral et industriel de Kounzoulou, a dressé la physionomie actuelle de ce centre agricole kimbanguiste deladite localié. Il a indiqué que pour une projection de 1000 hectares en défriche, ils ont pu réaliser un échantillon de 58 hectares semés et répartis comme suit : 14 hectares de maïs, 9,5 hectares de soja ; 9,5 hectares de haricot ; 4 hectares d’arachides, 5 hectares de riz, 16 hectares de manioc.

« Pour accompagner le gouvernement de la République et le Programme national de développement dans son axe 4 et suivant la vision du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Gesso, bâtisseur des projets agropastoraux, sa divinité Papa Simon Kimbangu Kiangani, chef spirituel et représentant légal de l’Eglise, afin d’impulser les activités du Centre agropastoral de Kounzoulou, vient d’engager une action remarquable en dotant le volet élevage de 100 têtes de bovins (9 taureaux et 91 génisses) ; 200 ovins dont 180 chèvres et 20 boucs ; 200 caprins, dont 180 chèvres et 20 béliers. Le tout pour une valeur de 45 000 000 FCFA », a déclaré le révérend Athanase Malonga.

Il a fait savoir également que depuis le 1er novembre dernier, les travaux de dessouchage et de labour avaient commencé dans l’optique d’atteindre les 1000 hectares, point focal de leur projet actuel. A ce titre, le chef spirituel a engagé, pour le volet agricole, 300 hectares de riz pour 25 tonnes de semences ; 200 hectares de maïs pour 15 tonnes de semences ; 200 hectares de soja pour 15 tonnes de semences ; 100 hectares d’arachides pour 10 tonnes de semences ; 100 hectares de manioc pour 25 tonnes de boutures. Le tout pour une valeur de 250 000 000 de FCFA.

Popur rendre possibles tous ces travaux, du point de vue des équipements, le chef spirituel a envoyé deux tracteurs, l’un d’une valeur de 36 000 000 FCFA et l’autre de 35 000 000 FCFA. Tout cela ayant un charriot labour d’une valeur de 5 000 000 FCFA. Ces équipements sont chiffrés à 81 000 000 FCFA. En dehors de ces équipements, le chef spirituel a acquis un véhicule de marque Volvo n10 d’une valeur de 28, 2 millions FCFA devant servir au transport de la main-d’œuvre sur les lieux de l’activité. Un autre véhicule acquis et qui servira au transport de matériel est encore sur mer et arrivera sous peu.

La première récolte pour cette période de trois mois débutera en janvier prochain pour l’échantillon des 58 hectares réalisés. Dans le but de faire la promotion de ce projet agropastoral, le chef spirituel a acquis en deux mois et mis en activités une chaîne de radiotélévision appelée « Ratelki » pour une valeur de 350 millions FCFA, inaugurée le 8 octobre dernier par le ministre de la Communication et des Médias, Thierry Lézin Moungala. « Pour toutes les réalisations faites par le chef spirituel, on a un montant total de 754 millions FCFA. Financièrement, le chef spirituel a fait un don de 300 000 dollars, soit une valeur de 216 millions de FCFA afin de faciliter la suite des travaux », a souligné le révérend.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *