ECONOMIE

Agroalimentaire : la société Sofatt voit le jour

• Bookmarks: 4244


La nouvelle unité de transformation des produits agricoles locaux,  » Sofatt « , a lancé le 28 janvier à Brazzaville ses activités sous la houlette du ministre du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé, Antoine Thomas Nicéphore Fylla de Saint-Eudes.

En gestation depuis 2012, Sofatt répond à l’appel à la diversification de l’économie lancé par les autorités congolaises et s’inscrit dans une logique de transformation des produits locaux en jus qui seront commercialisés sous le label  » Tata « .

En effet, Tata est une boisson née de la transformation des aliments cent pour cent locaux cultivés au Congo et dont les vertus culinaires et médicinales sont connues de la population. Selon les producteurs, Tata est un produit qui respecte les normes environnementales grâce à la qualité de son emballage qui est un mélange de PET et d’aluminium alimentaire certifié par l’agence anglaise pour la normalisation et la qualité. « Sur ce, nous invitons la population congolaise à consommer nos produits. Nous rassurons nos consommateurs que nos produits sont de bonne qualité », a lancé Lassine Alhassane Ouattara, l’administrateur général de Sofatt.

A en croire ses propos, ce projet a nécessité un investissement d’ordre d’un milliard FCFA avec pour conséquence la création de 80 emplois directs et d’une estimation de 160 emplois indirects. La petitesse de cette entreprise ne lui a pas empêché de concevoir une vision stratégique claire. Dans les cinq prochaines années, Sofatt ambitionne de devenir un complexe agro-industriel dans lequel elle investira près de six milliards FCFA pour 450 emplois.

Financé par le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (Pdac), ladite société a signé une convention de financement le 24 juin 2020 avec ce projet. Ce financement à hauteur de plus de 71 millions F CFA a permis à Sofatt d’acquérir un équipement de transformation et les intrants lui permettant de développer son activité de transformation agroindustrielle. « Nous sommes heureux que notre appui permette à Sofatt de mettre sur le marché des produits purement congolais et de créer des emplois pour les jeunes », a déclaré la représentante du Pdac.

Notons que la cérémonie de lancement de Sofatt s’est déroulée en présence de Jacques Elion, maire du troisième arrondissement Poto-Poto, où est implantée la société.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.