POLITIQUE

Après avoir tué des civiles innocents dans le Pool, le colonel Boka promu patron de la Garde Républicaine

• Bookmarks: 9122


Dans quelques mois, il sera évidement aussi promu au grade de général comme le fut son prédécesseur à ce poste. Le colonel Basile Boka prend contrôle de la Garde républicaine en remplacement du général Gervais Akouangué , appelé à diriger désormais la gendarmerie nationale. A l’instar de tous ses prédécesseurs, Basile Boka est d’ethnie Mbochis, les seuls militaires capables à diriger ce corps de l’armée.

Un décret du président de la République publié le 3 janvier nomme le colonel Basile Boka commandant de la Garde républicaine. A ce poste, il remplace le général de brigade, Gervais Akouangué, ayant occupé ses fonctions depuis janvier 2018.

Le nouveau commandant de la Garde républicaine était jusqu’à sa nouvelle promotion commandant de la zone militaire de défense n°8, Kinkala, département du Pool. Ancien chef d’état-major de la direction générale de la sécurité présidentielle où il a évolué entre 1998 et 2007, le colonel Basile Boka a exercé les fonctions de commandement au 402e bataillon d’infanterie entre 2009 et 2011.

Il a dirigé le premier régiment blindé et le sous-groupement opérationnel de Mindouli, dans le Pool, dans le cadre de l’opération « kimia » qui était destinée à ramener la quiétude dans cette partie du pays à la suite des troubles sociopolitiques. Il était en fonction à Kinkala depuis 2016.

9 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *