SOCIETE

Après Roga Roga, Isidore Mvouba quitte à son tour la franc-maçonnerie et revient à la maison mère catholique

• Bookmarks: 22299


L’actuel président de l’assemblée nationale, Isidore Mvouba vient à son tour de claquer la porte de la Grande Loge du Congo, la plus grande obédience maçonnique du Congo, deux ans après son adhésion. Au dernier virage de sa vie, le blanc de Kindamba veut mourir en paix sans remord et très loin de la franc-maçonnerie qui ne lui a apporté que des ennuis dans sa famille. Il suit les pas de l’artiste Roga Roga qui a aussi mis fin à son étape dans la franc-maçonnerie. Désormais Isidore Mvouba a rejoint la maison mère qui est l’église catholique.

Dans une ordonnance datant du 14 Août 2020, le député Grand Maître de la Loge du Congo, Jean Dominique Okemba, a nommé et promu 14 nouveaux frères de lumière parmi lesquels Isidore Mvouba, Léon Raphael Mokoko et le malien Amadou Niagado. Ces nouveaux maçons ont aussi l’obligation de prouver à l’assemblée leur conversion par les sacrifices humains tel que régis dans les lois de la Loge du Congo. Avant le mois décembre, chacun de ces 14 membres devrait livrer un membre de sa famille.

Au Congo, la franc-maçonnerie est sortie de sa ligne en y introduisant la sorcellerie africaine, qui consiste à éliminer les membres les plus éminents de la famille. Chaque membre se doit de livrer à la Loge un membre de sa famille pour prouver sa fidélité à la Loge.

Denis Sassou Nguesso n’a-t-il pas livré sa propre fille Edith Lucie ? Il en est de même pour JDO dont le fils Ghislain s’est suicidé à l’aide d’un pistolet hanté par les esprits maléfiques de son père.

Le pouvoir de Sassou selon plusieurs témoignages a besoin du sang humain pour se maintenir et les plus grands donateurs sont parmi ceux qui en profitent. Il n’y a rien pour rien dans la politique congolaise, devenue l’unique voie de réussite socio-professionnelle du pays.

Ces 14 nouveaux membres sont déjà entrain de peaufiner leur liste parmi les membres de leurs familles. Il est connu de tous que la victime devient avant sa mort, le chouchou de son bourreau. Il lui abreuve des cadeaux, d’argent et de tous les avantages possibles avant la neutralisation.

Certains membres, préfèrent enceinter des filles démunies pour sacrifier l’enfant et épargner les membres de leur famille. A Brazzaville comme à Pointe-Noire, on peut remarquer que les franc-maçons ont tendance à avoir plusieurs femmes et des enfants ici et là. Jean Dominique attend de pieds ferme que ces 14 nouveaux membres lui ramènent des sacrifices humains qu’il présentera à Denis Sassou Nguesso en guise de la grande fête des fins d’année.

Tout cela se résume au passé pour Isidore Mvouba qui a confessé ses péchés et tient coûte que coûte à se rapprocher du vrai Dieu et en finir avec les sacrifices humains et le mauvais cœur. Son départ de la Grande Loge du Congo a fâché JDO et Sassou Nguesso qui estiment que c’est une grande trahison.

2 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.