ECONOMIE

Artisanat : des recommandations pour impulser l’industrie du raphia au Congo

• Bookmarks: 1098


A l’issue de ‘’La semaine des métiers du raphia’’ qui s’est clôturée le 23 décembre à Brazzaville, les artisans ont souhaité que les recommandations formulées lors des panels soient prises en compte pour permettre au raphia de contribuer à la diversification de l’économie, la création de la richesse et de l’emploi.

Instituer une journée nationale du raphia ; créer des centres de production et de transformation du raphia dans les zones écologiques favorables ; protéger le palmier raphia et promouvoir sa culture ; mettre en place un comité interministériel pour la revalorisation du raphia ; faire du raphia une tenue nationale ; pérenniser ‘’La semaine des métiers du raphia’’ font partie des recommandations formulées par les artisans.

En clôturant cette activitéla ministre des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat, Jacqueline Lydia Mikolo, a souligné que celle-ci a donné l’occasion d’aborder les problématiques liées à la filière raphia en échangeant, entres autres, sur sa gestion durable, sa pérennisation, la création d’une chaîne de valeur. « La pertinence des questions abordées est immense et l’action gouvernementale va consister à créer une synergie capable d’impulser l’industrie du raphia au Congo », a-t-elle indiqué, en précisant que la contribution des professionnels des métiers du raphia, entrepreneurs et bien d’autres acteurs est d’une importance non négligeable.

Les chiffres

Le chiffre d’affaires de ‘’La semaine des métiers du raphia’’ est estimé à plus de six millions de FCFA. Cette activité a été animée par une quarantaine d’exposants qui ont pu attirer près de dix mille visiteurs. Cinq départements ont été présents pour cette première édition, à savoir le Pool, Brazzaville, les Plateaux, la Lékoumou et le Kouilou.

Il convient de rappeler que la première édition de ‘’La semaine des métiers du raphia’’ s’est tenue du 16 au 23 décembre, à Brazzaville, avec pour thème « Les métiers du raphia dans la diversification de l’économie congolaise ».  Parmi les objectifs visés, répondre à une des orientations relatives à la relance de l’économie congolaise, la création d’emplois, la diversification de l’économie afin de sortir du tout-pétrole. Les artisans qui y ont pris part demandent la pérennisation de cette initiative comme pour dire qu’elle peut aider à impulser l’industrie du raphia dans le pays qui finira par figurer au nombre des exportateurs de ce produit.

10 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *