SOCIETE

B/ville : en vacances, une parisienne échappe à un empoisonnement de sa propre petite sœur qui voulait voyager avec ses papiers

• Bookmarks: 53577


De retour en France, elle a coupé tous les liens avec sa famille et s’investit pour faire voyager la copine de sa petite sœur qui l’a sauvé la vie en l’empêchant de manger la nourriture empoisonnée qu’on l’a servit. Chantal ne cesse de se demander si aider sa famille est un crime qui doit être mal récompensé ?

C’est avec joie que Chantal a atterri à Maya Maya où sa sœur et sa mère l’attendaient cinq ans après sa dernière visite au pays. C’est dans une auberge de Bacongo qu’elle a choisi de s’installer pour ses vacances qui vont prendre une autre tournure deux semaines plus tard.

Depuis qu’elle a eu la chance de croiser un homme vivant en France dans sa vie, tout a basculé pour Chantal et sa famille. L’homme a fait tout pour qu’elle vienne en France et Chantal n’a jamais oublié d’être issue d’une famille modeste.

Chaque mois, elle ne manquait pas d’envoyer de l’argent à sa famille pour leurs besoins pécuniaires et autres. Elle a même réhabilité la maison familiale et clôturé la parcelle pour la commodité de sa famille. Sa petite sœur qui a voulu la tuer recevait chaque mois 100 euros pour ses besoins de fille.

Ayant une confiance aveugle à sa petite sœur, Chantal lui a confié la charge de la cuisine dans son auberge. Sans doute envoûtée, elle va décider de mettre du poison dans la nourriture de sa grande sœur et après s’emparer de ses papiers pour voyager en France. Elle va faire part de son plan à sa meilleure copine qui voudra en savoir un peu plus sur ses motivations.

Selon elle, sa grande sœur ne s’est jamais soucié de la faire voyager en France et se contente juste de s’occuper de la famille y compris elle. Sa meilleure copine qui n’ignore pas toute l’assistance qu’apporte Chantal à sa famille a tenté en vain de déconseiller sa copine qui a promis de la faire venir aussi en France une fois son coup réussi.

Se basant sur la forte ressemblance avec sa grande sœur, elle était certaine à 100 % de passer les frontières congolaises et françaises. Ignorant le coup monté contre elle, Chantal qui a demandé à sa petite sœur de faire la table était prête à manger quand soudainement sa copine va lui demander de ne pas manger au risque de mourir.

Étonnée ! Chantal a du mal à réaliser ce qui se passe avant que la décision de donner d’abord la nourriture au chien de l’auberge ne soit prise. Après la mort subite du chien, la copine de sa petite sœur va dévoiler tout le plan la sauvant ainsi de la mort.

«Qu’est ce que je ne fais pas pour toi et la famille? Tu crois que je ramasse de l’argent en France, c’est 300 euros que je vous envoie chaque mois pour votre manger et c’est ainsi que vous remerciez?» a dit Chantal devant toute la famille réunie avant de prendre la décision d’écourter son séjour d’un mois et demi.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.