POLITIQUE

Bacongo2 : la défaite cuisante de l’Ukrainien Vadim Mvouba dans les urnes transformée en victoire avec 52 % à Mpila

• Bookmarks: 4408


Dans sa conscience Vadim Mvouba sera toujours comme cet élève qui est passé en classe supérieure en corrompant la direction de son école privée malgré ses 7 de moyenne. Battu dans tous les bureaux de vote de la circonscription de Bacongo 2, le fils d’Isidore Mvouba a été néanmoins déclaré vainqueur par la CNEI qui dirige le fraudeur Henri Bouka. Mais que pouvons -t – on attendre des gens qui ont perdu le bon sens et la rationalité et qui ne peuvent que vivre que du pouvoir ? Un Ukrainien va représenter les Noirs authentiques de Bacongo 2, les Mbala ba Mbuta !

Pour les congolais de bon sens le PCT est le parti congolais des tricheurs et il ne pouvait être autrement à Bacongo 2 où une défaite du fils de l’un de ses charognards serait une humiliation difficile à surmonter. Il ne fallait en aucun cas saper le morale de cet Ukrainien pour sa première élection bien que sa victoire ne fait que fortifier sa volonté de ne vivre que dans le faux, la magouille et le clientélisme sous couvert de son papa.

Tous ceux qui étaient idiots à l’école sont ceux qui dirigent le pays et les résultats sont là, un pays aussi potentiel en sous sol qui lambine et s’agenouille devant les institutions financières. L’un des ses idiots, largement désavoué par les votants a été déclaré vainqueur avec un honteux pourcentage de 52. Un braquage insolent contre les populations de Bacongo commandité par celui qu’elles croient être leur frère et qui s’appelle Isidore Mvouba.

Isidore Mvouba ne pouvait tolérer que son fils ne soit pas déclaré vainqueur et l’avait déjà prévenu bien avant le vote. Il n’a pas tergiverser et a exigé à Henri Bouka de proclamer son rejeton Ukrainien vainqueur dès le premier tour, un coup KO. Au départ, au cours d’une rencontre qu’il a eu avec le président de la CNEI, Isidore Mvouba avait proposé un score de 67 % dès le premier tour pour son fils, mais les vrais résultats le donnant perdant partout ont changé leur avis et 52 % a été retenu.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.