SPORT

CAN 2022 Féminine: des quarts Cameroun-Nigeria et Sénégal-Zambie

• Bookmarks: 4121


La phase de groupes de la Coupe d’Afrique des nations féminine (CAN 2022) s’est achevée ce 10 juillet avec une victoire 4-0 du Nigeria sur le Burundi et un succès 1-0 de l’Afrique du Sud face au Botswana. Les affiches des quarts de finale seront Maroc-Botswana, Zambie-Sénégal, Afrique du Sud-Tunisie et Cameroun-Nigeria. Les vainqueurs de ces quatre confrontations seront automatiquement qualifiés pour la prochaine Coupe du monde.

Plus que de simples quarts de finale : les quatre prochains matches de Coupe d’Afrique des nations féminine seront des billets directs vers la prochaine Coupe du monde, prévue du 20 juillet au 20 août 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les matches Maroc-Botswana, Zambie-Sénégal (13 juillet) et Afrique du Sud-Tunisie, Cameroun-Nigeria (14 juillet) auront donc un double enjeu.

Cameroun-Nigeria, une finale avant l’heure

Il y aura sans doute un peu plus aussi entre Camerounaises et Nigérianes. Les Lionnes Indomptables ont été privées à quatre reprises du trophée par les Super Falcons. Leur rencontre fait figure de finale avant l’heure.

Afrique du Sud-Tunisie apparaît plus déséquilibré, entre des Sud-Africaines vice-championnes d’Afrique et des Tunisiennes dont c’est seulement la deuxième CAN après celle de 2008. Les Aigles de Carthage ont néanmoins eu l’occasion de se tester au premier tour face aux Zambiennes (0-1) et aux Camerounaises (0-2).

L’heure de vérité pour le Maroc

Les Sénégalaises, elles, rêvent d’imiter les Sénégalais, vainqueurs de la CAN 2021 et qualifiés pour le Mondial 2022. Les Lionnes ne seront toutefois pas favorites face à des Zambiennes qui restent sur une participation aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. Même privées de Barbra Banda, les Copper Queens sont de sacrées clientes.

Pour les Marocaines, qui recevront les Botswanaises devant leur public à Rabat, la pression sera maximale : en se qualifiant pour les demi-finales de la CAN 2022 et le Mondial 2023, les Lionnes de l’Atlas conforteraient en effet leur popularité grandissante et justifieraient les investissements conséquents de leur fédération dans le foot féminin.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.