SPORT

CAN séniors dames de handball : mission accomplie pour le Congo

• Bookmarks: 9116


Le Congo, comme dans ses habitudes, a battu la Côte d’Ivoire, 35-21, le 16 novembre au complexe Arena de Dakar, au Sénégal, où se déroule la 25e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) séniors dames. Cette victoire de confirmation ouvre grandement à l’équipe congolaise les portes des demi-finales de la compétition mais surtout de la prochaine édition de la Coupe du monde, Danemark 2023.

Les Congolaises n’ont pas eu pitié des Ivoiriennes et ont poursuivi leur série de victoires : cinq succès en cinq sorties, une performance encourageante.  Malgré une mauvaise entrée des joueuses du Congo lors de ce match de quart de finale, l’espoir était permis car après avoir couru derrière le score au début, les Diables rouges ont commencé à dérouler leur savoir-faire à partir de la 10e mn jusqu’à dominer la première mi-temps, 16-13.

Au retour des vestiaires, les Congolaises n’ont fait que remplir les formalités sur le terrain, dans la mesure où l’écart se creusait à chacune de leur attaque. Avec les exploits de la célèbre gardienne Ruth Kodia mais aussi la technicité des joueuses comme Grâce Zoubabela, Diane Yimga, Fanta Diagouraga et autres, les Diables rouges ont plié le match dès la 40e min. Il y avait déjà un écart de dix buts entre les deux équipes. Le plus dur reste à faire car il faut valider le ticket pour la finale ce jeudi, lors des matchs des demi-finales.

Les Diables rouges reviennent, sans nul doute, sur la scène du handball africain grâce à la perspicacité de l’équipe dirigeante de la Fédération congolaise de handball ainsi que par le dévouement des athlètes qui donnent toujours le meilleur d’elles lors de chaque match.

La machine en marche

Le Congo retrouve la Coupe du monde pour la deuxième fois successive après l’Espagne 2021. C’est une bonne nouvelle pour le public sportif congolais qui a passé près de douze ans sans suivre un match de ses ambassadrices au mondial. La machine est vraiment en marche. Ce succès contre la Côte d’Ivoire complète ceux contre la Guinée, l’Egypte, la Tunisie et le Maroc en phase de poule. Le comble est que la meilleure joueuse du match est toujours Congolaise durant ces cinq matches.

Le souhait du sélectionneur Younes Tatby vient de se réaliser puisqu’il déclarait que l’évolution de l’équipe sera jugée au fur et à mesure des résultats des matches. L’objectif était de décrocher une place pour la prochaine Coupe du monde, Danemark 2023. C’est en tout cas ce qui vient d’être fait et le Congo pourrait aller plus loin et terminer sur le podium s’il gagne son prochain match de demi-finale.

La cohésion, le dynamisme, l’engagement des athlètes du Congo se font bien voir sur le terrain. Si elles gardent ce rythme, elles pourraient terminer parmi les meilleures équipes voire monter sur le podium. Les efforts des gardiennes du Congo permettent, souvent, à leurs coéquipières de maintenir l’avantage. Le Congo remporte toujours ses matches sur les chapeaux de roues avant d’enfoncer le clou en multipliant les réussites, tout en renforçant la défense. Les fans des Diables rouges attendent une victoire de leurs ambassadrices.

Deuxième meilleure équipe d’Afrique avec quatre titres (1979, 1981, 1983 et 1985), le Congo a dominé l’Afrique dans cette compétition durant la décennie 1980-1990 puisqu’il était vice-champion en 1976, 1998 puis 2000. Les Diables rouges ont également occupé la troisième place lors des éditions 1987, 1989, 1991, 2006 et 2008. Si elles étaient quatrièmes au Cameroun en 2021, les Congolaises doivent tout donner afin de finir au podium en 2022. Bonne chance !

9 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *