SPORT

Centre technique d’Ignié : la Fifa assure la Fécofoot de son soutien

• Bookmarks: 799


La Fédération internationale de football association (Fifa) a manifesté, le 3 septembre, sa volonté d’accompagner la Fédération congolaise de football (Fécofoot) dans le vaste chantier visant à moderniser le centre technique d’Ignié situé à 45km de Brazzaville.

Tavares Fernandes Gelson de Conceiçao, directeur des Associations membres pour l’Afrique qui a représenté la Fifa à l’assemblée générale élective de la Fécofoot, s’est rendu sur les lieux au lendemain des assises pour contrôler et faire des suggestions. La satisfaction relative à  l’évolution des travaux est le premier constat qui s’est dégagé.

« Il y a déjà de belles choses qui ont été faites. On le voit avec les pelouses et l’éclairage. Ce n’est pas rien avec des unités d’hébergement  que le président a prévu de rénover et d’en construire d’autres pour l’équipe A notamment et des féminines.  Cela parle de lui-même quand nous voyons ces infrastructures pour la jeunesse congolaise, c’est une belle réalisation et un bel outil de travail », a indiqué le représentant de la Fifa. Et d’ajouter : « C’est un cadre qui est idéal. Un endroit où il fait bon vivre. Un endroit où le talent congolais pourrait certainement  émerger. Nous sommes là pour accompagner la Fécofoot  et son président à développer cet outil de travail. Quand je vois la surface et le potentiel, je me dis qu’on va les aider vraiment parce que, je pense  qu’ici on peut faire de belles choses . »

 La visite ne se résume pas qu’ au  contrôle des projets que la Fifa finance, mais elle consistait aussi,  selon Tavares Fernandes Gelson de Conceiçao, à accompagner et guider la Fécofoot à relever le défi de la modernisation grâce à des rapports détaillés sur les choses qui fonctionnent bien et celles qui  fonctionnent  un peu moins bien  et faire avancer le projet.

« Le 2 septembre c’était la partie théorique avec les élections. Après il y a le travail. Aujourd’hui c’est la partie opérationnelle et la vérité des choses.  Nous ne pourrons pas qu’être là   dans les missions qui sont officielles, nous devons aussi retrousser les manches … C’est un travail d’équipe. La Fécofoot peut compter sur nous. Là nous sommes sur place et cela aide parce que ce sont des réalités, ce ne sont pas que des plans », a commenté le directeur des Associations membres pour l’Afrique.

Les choses à améliorer ont été évoquées lors de cette visite. Les spécialistes du projet et les architectes sont chargés de le remettre en l’état. Ce qui lui tient particulièrement à cœur est la conservation du patrimoine.  

« J’ai fait des suggestions mais je n’ai pas la science infuse, il y a des spécialistes, des architectes et des chefs de projets. Cela nous permet de voir ce qu’il y a sur place et de voir ce qui a été réalisé. Ce sera un élément clé pour la jeunesse congolaise qui vient ici. C’est leur outil de travail. C’est un bijou. C’est quelque part qu’on doit soigner, parce que souvent on se plaint de ne pas avoir les infrastructures. Elles sont présentes et il faut les soigner comme si c’était chez vous », a-t-il conclu.

7 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.