ECONOMIE

CFCO : 2 milliards pour la réhabilitation du tronçon Dolisie Loutete détournés

• Bookmarks: 1158


Le CFCO qui traverse une situation difficile vient d’être privé d’un financement de 2 milliards cfa pour la réhabilitation du tronçon Dolisie-Loutété. Cet argent semble avoir été détourné au niveau du ministère des finances chargés de mettre ses fonds à la disposition de cette entreprise.

L’acquisition annoncée de nouvelles locomotives et la réhabilitation attendue du Chemin de fer Congo océan (Cfco) sont des étapes cruciales dans la recherche de solution aux maux qui minent cette infrastructure. Objectif :  reconquérir la place de principal axe de transport de grand tonnage de façon à récupérer au moins une partie du fret orienté sur la Route nationale numéro 1.

Cette étape devrait permettre à cette entreprise publique d’augmenter son chiffre d’affaires mensuel, réduire les pertes financières et son endettement auprès des partenaires. Épine dorsale de l’économie congolaise, le CFCO est en effet toujours sur la sellette. Les nombreux plans de restructuration censés le remettre sur pied n’ont pas atteint leurs objectifs.

Impacté par les conflits ayant, en partie, contribué à sa déliquescence, cet établissement public est devenu défectueux et peu rentable. Confronté, depuis plusieurs années, à des difficultés d’ordre financier, matériel et infrastructurel, le CFCO appelle à une plus grande attention des pouvoirs publics pour le sortir de sa précarité, au regard des immenses défis à relever en vue de la relance du trafic passagers.

Dans ce contexte difficile, un véritable plan de redressement intégrant à la fois la formation des cadres et des techniciens devient impératif pour corriger les contre-performances constatées, accéder à la modernisation et la compétitivité. Une telle reprise en mains aura aussi comme avantage de sortir l’ensemble des agents de la précarité sociale qui les étrangle.

Le financement des 2 milliards cfa qui devraient servir à résoudre ces difficultés a été malheureusement détourné au ministère des finances.

0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.