SOCIETE

Chassée du culte pour songeuse, elle dévoile être la maîtresse du pasteur

• Bookmarks: 5512


Une scène insolite a marqué le culte du dimanche dans une église de réveil de Moungali dans le quatrième arrondissement de Brazzaville. Une fidèle a été chassée de l’église parce qu’on lui reprochait d’être une « songeuse » qui passe son temps à mélanger les fidèles et surtout les membres de la chorale. Non contente de cette décision, la répudiée a révélé être la maîtresse du pasteur et ne pouvait être exclue aussi facilement.

Les églises de réveil en Afrique et surtout au Congo sont devenues non seulement des vraies entreprises lucratives, mais et surtout des lieux de dépravation des mœurs. Dans le quatrième arrondissement de la capitale politique Brazzaville, une église de réveil a vécu un épisode pas digne d’une maison divine.

Une fidèle à laquelle on reprochait un mauvais comportement a contesté son exclusion de l’église pour être la maîtresse du pasteur. Quelques semaines avant, des fidèles ont constaté avoir été embarqué dans plusieurs histoires par la dite fidèle. Des commères qui mettaient en mal des fidèles entre eux.

En concertation avec la hiérarchie de l’église, les membres ont décidé d’interdire à la dite fidèle d’assister au culte du dimanche. Non contente de cette décision, elle s’est emportée et a crié devant tout le monde avoir un mot à dire dans cette église le fait d’entretenir une relation sentimentale avec le pasteur.

Une révélation qui a ému l’assemblée qui n’en revenait pas sur cette accusation envers leur pasteur qu’elle prenait pour un modèle. Le pasteur qui a nié cette accusation n’a pu conduit le culte et s’est fait remplacer par son second. Beaucoup de fidèles sont rentrés chez eux, déçus de ce spectacle.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.