SOCIETE

Congo: début d’une campagne de distribution de moustiquaires contre le paludisme

• Bookmarks: 157


Au Congo-Brazzaville, le paludisme continue à faire des morts plus que toutes les autres pathologies. Pour tenter de l’endiguer le gouvernement congolais, avec l’appui financier du Fonds mondial, lance ce samedi 17 décembre une vaste campagne de distribution de masse de plus d’un million de moustiquaires imprégnées dans la ville de Brazzaville. 

Devant une pharmacie du centre de Brazzaville, voilà Sonia, une mère de famille. Elle est venue acheter des médicaments pour soigner son enfant de 8 ans malade du paludisme. Elle nous a assurés qu’elle attend avec impatience la distribution des moustiquaires car elle peine, dit-elle, à bouter le paludisme hors de son foyer : « C’est une maladie endémique. Chez moi, les enfants peuvent commencer par la toux ou la grippe, mais au finish les examens révèlent toujours que c’est le paludisme », explique-t-elle.

Porte-à-porte

Au total, 1,3 million de moustiquaires imprégnées d’insecticide vont être distribuées à travers la capitale, lors d’une opération de porte-à-porte. Selon Jean-Claude Moboussé, directeur départemental des soins et services de santé de Brazzaville, la moustiquaire demeure le meilleur moyen pour se protéger contre cette maladie qui fait payer un lourd tribut aux familles.

« Fardeau »

« C’est un fardeau parce que le paludisme est la première cause de mortalité, de morbidité et d’hospitalisation, dit-il. Mais, lesquels doivent se livrer au développement socio-économique. Ce sont ces gens qui sont malades. Donc, c’est un fardeau naturellement parce qu’il y a une baisse de productivité ». La distribution des moustiquaires, qui doit durer jusqu’au 27 décembre, sera digitalisée, selon le ministère de la Santé afin de recueillir les données en temps réel.  

0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *