SOCIETE

Cuvette : la tante villageoise d’un Général des FAC tombe évanouie en découvrant une chambre remplie d’argent

• Bookmarks: 51190


Le Congo est un pays où des hommes en tenue sont devenus des affairistes et ne se gênent point d’afficher leur fortune. L’un d’eux était sur le point de causer un décès dans sa famille en faisant visiter sa tante son butin dans sa résidence du village. La tante qui a vécu toute sa vie dans la précarité s’est évanouie après avoir vu toute une chambre remplie d’argent appartenant à son neveu. Il a fallu l’intervention des villageois pour que sa vie soit sauvée.

« Il faut comprendre ! C’est l’émotion ! » chuchotent certains villageois de village Mbochis de la Cuvette Centrale qui ont failli assister au décès en direct de la tante de leur fils Général des forces armées Congolaises pour une cause aussi banale. L’argent qui assure le bonheur était sur le point de causer un grand malheur.

Marie Ossebi, une septuagénaire qui n’a presque jamais quitté son village de la Cuvette n’hésite jamais à chacune de ses visites au village d’aller présenter ses civilités à son neveu. Consciente du changement de comportement de certains villageois après leur réussite sociale, Marie y allait juste une fois pour ne pas subir des humiliations.

Cette fois-ci c’est le neveu Général en personne qui a insisté que sa tante vienne le plus souvent passer ses journées avec lui. Le Général au gros ventre qui n’a aucun exploit militaire dans son parcours s’est construit un domaine de rêve dans son village avec bien entendu de l’argent mal acquis.

Après avoir fait visiter à sa tante ses étangs et poulaillers, le temps était venu d’admirer sa luxueuse villa. Dans la visite, le Général des FAC a voulu impressionner en ouvrant une chambre qui lui sert aussi de coffre fort. Une montagne de billet de banque sur des sacs nguiri et cartons pleins aussi a impacté les yeux de sa tante qui s’est écroulé au sol.

De toute sa vie, la pauvre Marie Ossebi n’a jamais vu autant d’argent et a été emporté par l’émotion à l’instar du défunt Bernard Kolélas qui s’était évanoui après avoir reçu 500 millions de Denis Sassou Nguesso dans le cadre de leur alliance.

Les villageois n’ont pas hésité à porter secours à la septuagénaire qui a repris connaissance quelques temps après. Une vie qui a failli être emportée par l’argent volé des Congolais par son neveu aujourd’hui Général dans les forces armées.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.