POLITIQUE

Dave Mafoula critique le gouvernement et annonce une nouvelle opposition

• Bookmarks: 8251


À la faveur d’une conférence de presse donnée ce samedi 26 février à Brazzaville Uphrem Dave Mafoula est revenu sur les sens de son engagement politique, son ambition pour la conduite d’une nouvelle opposition congolaise, critiquant au passage, les neuf premiers mois de gestion du gouvernement Collinet Makosso.

C’est à Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville que le candidat malheureux à l’élection présidentielle de mars 2021 a donné rendez-vous à la presse nationale et internationale. Un choix qui s’est voulu symbole d’union nationale et hommage à Guy Brice Parfait Kolelas.

Au cours de son discours de circonstances Uphrem Dave Mafoula a dressé un bilan de l’action du nouveau gouvernement neuf mois après sa prise de fonction.

« Dans un pays ou le peuple est mal logé, mal nourri, mal soigné et où l’éducation va très mal, alors qu’il possède toutes les ressources nécessaires à son développement, ressources économiques sociales culturelles et humaines il y a forcément un sérieux problème à deux niveaux absence de commandement véritable et manque d’organisation. » s’est il indigné.

« Chaotique » c’est donc le terme choisi par l’homme politique pour qualifier la gestion de l’exécutif, remettant en cause les capacités de gestion du Chef de gouvernement Anatole Collinet Makosso « Comment un gouvernement peut-il avoir autant de bonnes têtes, et échouer sur tous les plans, avec des résultats décevants ? » s’est interrogé l’opposant congolais.

Face à cet état de fait, le président du parti les « souverainistes » s’est dit prêt à mener une nouvelle forme d’opposition dénommé OLA (opposition loyale et audacieuse), qui conduira le Congo à l’alternance, « qui s’harmonisera aux réalités des congolais, qui sera à l’écoute attentive de leurs besoins et qui les défendra contre toutes formes de dérives. » a-t-il annoncé.

Cette opposition entrera en action dès les élections législatives et locales à venir, Uphrem Dave Mafoula a indiqué qu’il ne manquera pas d’y prendre une part active, tout comme à la concertation politique d’Owando, initié par le gouvernement en prélude à ces échéances électorales.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.