OPINION

Défaite du PCT à Mouyondzi: A Collinet Makosso de prouver qu’on peut le prendre au sérieux

• Bookmarks: 11536


Le dimanche 24 juillet 2022 devant les sages de Mouyondzi et les deux candidates réunis, le premier ministre Anatole Collinet Makosso appelait à l’apaisement et jurait que le gouvernement qu’il dirige fera tout pour que les résultats des urnes soient respectés afin d’épargner à Mouyondzi des tensions inutiles. Collinet Makosso a même rappelé que Sassou Nguesso n’a jamais truqué les résultats en sa défaveur dans la Bouenza et ailleurs. L’heure est donc arrivée au premier ministre de prouver sa sincérité après avoir reçu les procès verbaux des résultats du vote donnant largement gagnante Claudine Munari et Mouyondzi espère pour une première fois prendre au sérieux ce fils du Kouilou qui est à la tête du gouvernement.

Le premier ministre a annoncé au cours d’une rencontre à Mouyondzi avec les deux candidates et les sages de cette contrée qu’exceptionnellement, le gouvernement veillera sur le résultat du vote du 31 juillet. Que la meilleure candidate est celle qui passera et qu’il n’y aura pas de tricherie ni de vol de victoire. Anatole Collinet Makosso a même mis son honneur en jeu bien conscient du peu de crédit que les originaires de la Bouenza accordent à ceux du Kouilou pour leur versatilité et soumission.

Après le dépouillement des bulletins de vote ce dimanche à Mouyondzi, tous les procès verbaux signés par les représentants des deux candidates ont été envoyés au premier ministre Anatole Collinet Makosso pour le mettre sur le fait accompli de la défaite de la candidate du PCT, Lydia Mikolo.

Il lui revient désormais de faire honneur à sa sincérité et de ne pas se plier aux exigences des tricheurs de son parti qui envient depuis le siège de Mouyondzi et qui ne veulent pas voir Claudine Munari au parlement.

11 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.