SOCIETE

Dénidé Nguesso accuse Edgar Nguesso de voler l’État avec des milliers de fonctionnaires fictifs

• Bookmarks: 6369


Le célèbre producteur musical et neveu du président de la république Dénidé Nguesso ne lâche plus son cousin Edgar Nguesso depuis qu’il lui a traité d’un idiot et mendiant. Pour lui, dans cette vie on ne peut pas se vanter d’être riche avec de l’argent très mal acquis comme le fait son cousin DDP qui s’est enrichi dans le business des fonctionnaires fictifs. Edgar Nguesso est arrivé à toucher de l’argent de plus de 6000 fictifs, ce qui représente des milliards volés à l’État.

Une missive d’Edgar Nguesso contre Dénidé Nguesso sur l’affaire Océane a définitivement scellé l’animosité entre les deux frères. Le colonel qui décrie Dénidé comme un jaloux analphabète qu’il a eu à financer pour ses productions musicales, l’accuse aussi d’être l’auteur des fuites sur les réseaux sociaux des captures d’écran des conversations avec Océane.

Edgar Nguesso se présente comme un intellectuel qui vit de ses ressources humaines contrairement à son cousin Dénidé qui abandonné tôt les bancs de l’école pour idiotie notoire.

Loin de rejeter les largesses financières du colonel Edgar Nguesso, Dénidé doute que sa fortune actuelle soit l’œuvre de son travail. Pour lui, Edgar Gaya n’est qu’un voleur des fonds de l’État sous la couverture du domaine présidentiel qu’il gère. « Pourquoi son complice Remy Ayayos a-t-il lâché les Leopards de Dolisie dès qu’un audit à été lancé au domaine présidentiel ? » s’interroge Dénidé.

Le camp Dénidé rappelle que les rapports de l’IGE (Inspection générale d’État ) ont conclu qu’Edgar Nguesso se sucrait financièrement avec les 6250 travailleurs fictifs du domaine présidentiel.

L’IGE qui a recensé l’année dernière, l’ensemble des agents de la présidence a notamment pointé quatre départements techniques truffées,selon elle, « d’emplois fictifs ou de complaisance ». Parmi ces départements figure en bonne place, la direction du domaine présidentiel (DDP) gérée par le colonel et neveu de Denis Sassou Nguesso, Edgar, dont l’animosité avec Kiki est palpable.

Edgar Nguesso a transformé la DDP en véritable ministère qui ne dit pas son nom. Il a embauché plusieurs collaborateurs, dont un directeur du cabinet ainsi que plusieurs conseillers à Brazzaville et dans tous les chefs-lieux des départements du pays. Son DAF, Remy Ayayos a profité de cette position pour renflouer les caisses de son ex équipe AC LEOPARD de Dolisie, qu’il a quitté précipitamment avec l’éclatement de la crise économique.

L’IGE a recensé plus de 6250 employés aux frais du domaine présidentiel dont 90 % seraient fictifs. Physiquement, la DDP ne compte que 550 travailleurs, alors que sa masse salariale indique 6250. Il est évident que cet argent destiné aux 5700 fictifs prend une autre direction.

Une bonne raison pour Dénidé de rappeler aussi qu’il est mieux d’être un analphabète qu’un voleur des biens du peuple. Selon lui Edgar Nguesso à cause de ce vol serait responsable des milliers des décès des congolais dans les hôpitaux. L’argent qui devrait servir à les soigner a été détourné par lui et aujourd’hui sans honte bue il se vante d’être riche. « Le mal de ce pays est que même les voleurs sont devenus des orgueilleux » lâche Dénidé.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *