SOCIETE

Dit-on que Sassou ne refuse rien à Mvouba depuis qu’il s’est lancé dans le Tsoko pour l’imiter

• Bookmarks: 4175


De leur peau noire de naissance, les deux sont passés à la peau colorée après l’application assidue des produits éclaircissant. Tellement qu’il adule Denis Sassou Nguesso, Isidore Mvouba a trahit sa couleur initiale pour lui ressembler. Aujourd’hui Mvouba est jaune banane comme Sassou Nguesso.

Denis Sassou Nguesso, président du Congo est très reconnaissant envers le président du parlement Isidore Mvouba qui lui voue une fidélité et admiration infaillibles. Sassou est comme un dieu pour Mvouba en quelque sorte.

Lors d’une visite au domicile du président du parlement, une autorité militaire raconte comment ce dernier a imposé le silence à tout le monde quand Sassou Nguesso est apparu à la télévision nationale. « Le chef parle, taisez-vous, on doit l’écouter ! » aurait imposé Mvouba.

Rappelons que depuis Isidore Mvouba a refusé un poste ministériel au temps du professeur Pascal Lissouba, Denis Sassou Nguesso lui porte dans son cœur et ne tolère jamais des intrigues de son clan contre lui. Isidore Mvouba est l’unique et premier Lari qui a détourné des milliards débloqués à la construction d’une brasserie à Oyo sans que cela ne lui soit reproché.

Les milliards débloqués pour la construction de l’aérodrome de Kindamba dans le cadre de la municipalisation accélérée du Pool ont été détournés par Mvouba et personne n’a branché au sein du pouvoir. La dernière concession accordée par Sassou à son ami Mvouba est la victoire par fraude de son fils Vadim lors des législatives de juillet à Bacongo II.

Dans cette obsession de faire plaisir à son idole, Isidore Mvouba s’est permis de l’imiter dans le décapement de la peau. Aujourd’hui, les deux se ressemblent comme deux gouttes d’eaux et leur transformation est palpable.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *