SOCIETE

Dolisie : depuis qu’il est au chômage sa femme Punu ne fait qu’insulter son gros ventre et sa calvitie

• Bookmarks: 1184


La pauvreté et l’amour ne font pas parfois bon ménage et Paul Mass peut en témoigner dignement lui qui en est victime depuis la perte de son emploi. Son épouse Punu lui rappelle chaque jour avoir un gros ventre et une calvitie qui dérangent en utilisant le plus souvent leurs enfants. «  Prenez bien soin de vos têtes au risque de finir chauve comme votre père ou encore faites du sport pour ne pas avoir un gros ventre qui fait fuir es filles comme celui de votre papa !»

Paul Mass qui vient de quitter la ville de Pointe-Noire pour Dolisie se souvient encore qu’il fut un temps où son épouse ne lui trouvait aucun défaut malgré sa même calvitie et le gros ventre. C’est elle qui en caressant sa tête disait n’avoir jamais vu une calvitie aussi lisse et un ventre aussi imposant : «  Ya Paul, tu sais quand je te vois debout, je sens qu’un homme est là avec ton ventre imposant ! »

Le couple a dû quitter la ville de Pointe-Noire quelques mois après la perte du boulot de Paul dans le secteur pétrolier. De son salaire de 600000 frs, Paul se contente à ce jour des 100000 frs que lui reversent mensuellement ses deux locataires. Ce repli à Dolisie, où il dispose aussi des terres et bien immobilier a fortement allégé ses charges.

Mais son épouse, habituée à la bonne vie, peine à s’adapter à leur nouvelle réalité et le lui fait souvent payer. Dimanche dernier, alors qu’elle attendait son époux au bord de la voie pour emprunter un taxi, elle n’a pas manqué de lui rappeler que son retard était causé par son gros ventre. « Quand je te dis de faire du sport, tu ne veux pas ! »

Des moqueries que Paul prend toujours avec fair-play, conscient du brusque changement de leur statut social. « Bb, arrêtes parfois ton bavardage là ! Tu as déjà aimé et choisi cette calvitie et ce gros ventre, donc fais avec ! »

0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.