SOCIETE

Don : du matériel de travail pour l’école spéciale de Brazzaville

• Bookmarks: 3276


L’association Objectif jeunesse 20 (OJ20) a remis, le 24 décembre, quinze machines à coudre professionnelles à l’école spéciale en vue de permettre à ce centre de formation de renforcer le travail des apprenants en couture et menuiserie. Cet élan de solidarité s’est poursuivi à l’orphelinat Senga-Thérèse, où ladite association a fait don de vivres et non vires.

En fin d’année, les gestes de solidarité fusent de partout. C’est dans ce contexte que l’association OJ20 a tenu à partager l’amour et la lumière à l’égard de l’école spéciale en lui offrant des machines à coudre. Pour la vice-présidente de ce collectif, Lauren Lemboumba, ce centre d’apprentissage fait un très bon boulot qui mérite d’être accompagné et soutenu. « Recevez ces machines comme un geste symbolique, en espérant que cela vous aidera dans les formations présentes et futures de vos élèves », a-t-elle déclaré.

Pour la directrice de l’école spéciale, la sœur Maria Dolores, ce don vient à point nommé car le plus souvent, l’école fait face au manque de machines pour les trois établissements basés à Brazzaville. Cela permettra non seulement de compléter les avoir en matériel, mais également de renforcer le travail des élèves dans de meilleures conditions. « Au nom de tout le personnel de l’école spéciale et de nos apprenants, je vous dis un grand merci d’avoir pensé à nous dans votre partage de biens. Les machines à coudre sont très nécessaires pour notre atelier de couture. Et, j’espère que cette première rencontre nous permettra de nous entraider dans l’avenir pour le bien des jeunes », a-t-elle dit.

Notons que l’école spéciale est une école de rattrapage scolaire avec un effectif de 1800 élèves répartis dans trois sites situés à Moungali, dans le 4e arrondissement, ainsi qu’à Mikalou et Talangaï, dans le 6e arrondissement. Dans les trois établissements, les enfants, jeunes et adultes, trouvent l’opportunité de se former de façon professionnelle en suivant leur propre rêve.

Des vivres et non-vivres pour l’orphelinat Senga-Thérèse

L’association OJ20 a poursuivi son élan de solidarité à l’orphelinat Senga-Thérèse, à Bacongo, au sein duquel elle a offert quelques vivres et des kits non alimentaires comme du riz, poisson salé, poulet, huile, savon, masques et désinfectants contre la covid-19. Ceci, dans le but de permettre à ces enfants de passer un Noël autour d’un repas et de continuer à se préserver contre la pandémie.

« A côté des vivres alimentaires, nous avons pensé au kits de protection contre la covid-19 car on ne doit pas oublier que la pandémie est encore là et donc, il nous faut continuer à observer les mesures barrières », a confié Fernel Gbangoli, secrétaire général de l’association.

Pour la responsable de l’orphelinat, Cécile Loutaya Samba, « c’est une grande joie de savoir que l’orphelinat qui compte vingt-deux enfants n’a pas été oublié. Ces vivres sont le reflet d’un Noël avec éclat ».

3 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.