OPINION

Élus du peuple et autres candidats aux législatives 2022

• Bookmarks: 3227


Ce que vous avez à avoir présent à l’esprit est qu’en droit administratif, les compétences sont d’attribution. Que cependant, la loi a la totale suprématie sur le règlement. Puis, que l’ordonnance présidentielle est du domaine de la loi. Que la loi est un texte de portée générale votée au Parlement et promulgué par le Président de la République. Qu’elle a une portée générale…

Par ailleurs, qu’en Économie, science de la production, de la distribution et de la consommation des richesses, le conseil congolais des CHARGEURS-CCC est dépositaire de la facilitation des échanges commerciaux ici dans notre pays tout en étant l’observatoire des transports de notre pays. Qu’à ce titre, il est le trait d’union entre les services administratifs concernés et les opérateurs économiques usagers du service public de la chaîne des transports.

Enfin, que tout autre établissement public que lui est un imposteur ; en créer davantage est un refus d’assainissement de l’assiette fiscale gage de détournement des moyens techniques et financiers de l’État. Ainsi compris, osez pratiquer le contrôle parlementaire au sens strict et la diversification de l’économie, dont on parle tant, va atteindre sa vitesse de croisière et notre beau pays ne s’en portera que mieux.

La gestion des affaires courantes oui, mais de grâce allez à l’essentiel pour ne pas tout le temps vous mêler les pinceaux avec des créations d’institutions budgétivores qui poursuivent le même objectif que le CCC.
Ne vous perdez plus en conjectures tout au long du mandat à venir ne serait-ce que pour l’amour du ciel. S’il vous plait !

Jean Pierre Gombé

3 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.