ECONOMIE

Entrepreneuriat agricole : Sangha-Agro à la conquête de Ouesso

• Bookmarks: 16336


Animée par des jeunes Congolais originaires de Ouesso, formés à Cotonou, au Bénin, la coopérative Sangha-Agro se veut être une référence dans ce département à fortes potentialités agro-pastorales.

Pour être à la hauteur de ses ambitions, la coopérative a bénéficié du soutien du député de la deuxième circonscription électorale de Ouesso, Léonidas Carrel Mottom Mamoni, qui lui a offert un terrain de vingt hectares à quelques Km de la commune. Tout ceci au grand bonheur du président de Sangha-Agro, Prince Egoh, diplômé en économie coopérative et gestion des organisations, formé à Cotonou après avoir bénéficié d’une bourse gouvernementale.

« La filière que j’ai faite n’existe pas dans la Sangha, il n’y a pas des coopératives, il y a seulement des associations et groupements qui ne respectent pas l’acte de l’Ohada. Il fallait que nous y inspirons, en créant sept coopératives dans le deuxième arrondissement Mbindjo », a expliqué l’initiateur du projet.

Sur les vingt hectares acquis, il est prévu le développement des cultures associées entre le manioc et le maïs. S’agissant du manioc, les boutures améliorées seront privilégiées d’autant plus que la Sangha-Agro travaille en étroite collaboration avec le secteur agricole de Ouesso. « Les tubercules seront vendus et serviront à la fabrication du gari, du tapioca et de l’amidon; parce que nous avons suivi cette formation au Bénin. A travers ce projet, je voudrais faire comprendre aux jeunes Congolais que le diplôme universitaire n’ouvre pas seulement la voie à la fonction publique, il nous offre aussi d’autres opportunités. Avant de s’attendre à un quelconque financement, il faut d’abord se lancer dans un projet ou commencer une activité pour attirer des partenaires », a conseillé Prince Egoh.

Visitant le projet, Léonidas Mottom, qui a financé les opérations de désherbage et d’abattage des arbres sur cette superficie, a remis des attestations de reconnaissance des activités agricoles, donnant accès aux coopératives de démarrer les activités en attendant l’agrément officiel. Encourageant les initiateurs de ce projet, le député de la deuxième circonscription a octroyé du matériel aratoire aux sept coopératives  et annoncé la création prochaine de la maison de l’agriculture de Ouesso 2.  

Préparer la jeunesse à faire face aux défis économiques

« C’est l’occasion de lancer un appel d’engagement, d’encouragement à la jeunesse de notre pays. Nous avons fait croire à la jeunesse que la seule issue de réussite c’était l’option politique, mais aujourd’hui nous pensons qu’il faut changer de paradigme en encourageant ces jeunes qui ont été formés au Bénin par l’Etat congolais, car ils veulent, au retour, rendre l’ascenseur au pays qui les a formés », a-t-il déclaré.

Selon lui, le Plan national de développement 2022-2026, adopté récemment par le Parlement, accorde une importance capitale à l’agriculture. Il a, par ailleurs, noté la nécessité de préparer les jeunes de la Sangha au moment où l’on parle de l’intégration sous-régionale. « Il y a aujourd’hui une route qui part du Cameroun en passant par la Sangha jusqu’à Pointe-Noire. Nous aurons le corridor 13 qui va nous ramener vers Pokola jusqu’en République centrafricaine, nous avons aussi le projet de la Zone de libre-échange continentale africaine, qui va faire de telle sorte que les produits dans les pays environnants seront vendus de façon un peu plus facile. Alors, il faut préparer la jeunesse de la Sangha afin qu’elle puisse avoir des outils nécessaires pour faire face au développement économique de ce département », a poursuivi Léonidas Carrel Mottom Mamoni.

Pour lui, le département de la Sangha, qui a passé près de trente ans à parler politique, devrait désormais parler économie, tourisme, culture et entrepreneuriat.

Notons que le député de Ouesso 2, lors de sa descente parlementaire, a posé la première pierre de construction du marché moderne Georges-Métoul, au quartier Bira-Kem, et inauguré la passerelle de « Ndjombo le soir » au quartier Ngongo.

16 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.