POLITIQUE

Faux diplôme : le député Ghislain Galibali devra rembourser plus de 100 millions CFA

• Bookmarks: 12217


Le député de la circonscription électorale unique de Lékana, dans le département des Plateaux, Ghyslain Millet Galibali poursuivi par la justice congolaise pour « faux et usage de faux » a été condamné ce mardi 17 mai 2022 à Brazzaville, à 30 ans de travaux forcés et doit rembourser plus de 100 millions de francs CFA au Fonds routier.

La Haute cour de justice a reconnu pour coupable le député de Lékana (Plateaux), Ghyslain Millet Galibali pour l’infraction de faux criminels, en usage de faux criminels et escroquerie pour salaire dans l’affaire l’opposant au ministère public et le Fonds routier.

La mission de vérification de la conformité des dossiers de recrutement des travailleurs du Fonds routier et du Bureau de contrôle des bâtiments et des travaux publics, pour la période 2009-2021 avait révélé que ce dernier aurait présenté un faux diplôme d’ingénieur qu’il prétendait avoir obtenu en France.

Le jugement de cette affaire a été rendu public ce 17 mai par le président de la Haute cour de justice, Henri Bouka malgré l’absence du prévenu comme lors de l’ouverture du procès le 13 mai dernier.

Ghyslain Millet Galibali a été condamné à trente (30) ans de travaux forcés et doit payer pour faux en écriture publique dans deux ans, la somme de 101 319 705 FCFA à son employeur, le Fonds routier, en termes de remboursement des salaires qu’il a perçus pendant quatorze ans (615 077 FCFA/mois).

Il lui a été également infligé dix ans d’inéligibilité avec interdiction de s’inscrire sur les listes électorales et lui a décerné un mandat d’arrêt à l’audience.

Signalons que le rapport d’enquête révèle que le député de Lékana a traversé le fleuve Congo sous une fausse identité pour se retrouver en République démocratique du Congo où il a pris le vol pour la France.

12 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.