SOCIETE

France-insolite : une congolaise met à la porte son concubin congolais qui refusait de promener son chien

• Bookmarks: 4115


Quand une fille noire africaine fréquente le milieu des blancs, elle a souvent tendance à se croire plus blanche et que des blancs eux-mêmes. C’est ce qu’on appelle le complexe d’infériorité ! Des noires qui ont cette facilité à se renier avant de se rendre compte un jour qu’elles sont bel et bien noires quand le blanc le leurs rappelle. Une Congolaise qui a divorcé d’un vieux blanc français s’est tapée un Congolais pour oublier son passé des blancs et revenir à la maison avec un homme africain bien virile. Mais le refus réitéré du congolais à promener son chien a fait éclater la relation.

Comment peut-on rompre une relation amoureuse à cause d’un simple chien ? À Drancy, dans la banlieue parisienne, un congolais a été mis à la porte par sa conjointe de la même nationalité après six mois à peine de relation.

L’homme qui était au chômage depuis un mois, ne supportait plus que sa conjointe l’oblige à promener son chien chaque jour. Ce refus a créée des tensions dans le couple et l’homme tenait à ne pas se laisser commander par la femme dans la logique Bantou.

Bien qu’il était Mario, le congolais, père de deux enfants avec une Camerounaise ne voulait jamais perdre son rôle d’homme. Mais un soir, tout a basculé quand la femme lui a dit de choisir entre promener le chien et quitter son appartement. Le congolais n’a pas réfléchi et a choisi la deuxième option faisant comprendre à sa conjointe qu’il ne pouvait jamais accepter un tel chantage sur un simple animal que les chinois mangent. Il a pris la porte et depuis, la congolaise ne fait que la supplier de revenir.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *