POLITIQUE

Gouvernement Makosso II : les ministres invités à être plus proches de la population

• Bookmarks: 14145


Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a rappelé aux membres de la nouvelle équipe gouvernementale, le 28 septembre à Brazzaville, la feuille de route dévoilée en juin 2021 devant la représentativité nationale, leur  demandant d’être présents sur le terrain.

« Le Premier ministre a demandé aux membres du gouvernement d’être présents sur le terrain. Il est vrai que dans le travail gouvernemental nous avons tout un aspect de réflexion, de cabinet qui est nécessaire parce qu’on ne peut mener une action sans y avoir réfléchi au préalable, mais la population attend de nous la proximité et la présence sur le terrain », a rapporté le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Lézin Moungalla.

Le gouvernement Makosso II est mis en place au moment où le pays fait face à une crise alimentaire due au conflit armé qui oppose depuis plusieurs mois la Russie à l’Ukraine. En dépit de la mise en œuvre du plan de résilience, les prix des denrées alimentaires connaissent une augmentation excessive sur le marché congolais. Une situation qui préoccupe également la nouvelle équipe gouvernementale qui en a fait l’une de ses priorités. « Nous pouvons mettre en avant les questions du pouvoir d’achat, compte tenu de la conjoncture mondiale du renchérissement du coût des matières premières, notamment les denrées alimentaires, qui pèsent sur le panier de la ménagère. Il s’agit de mettre en oeuvre le plan de résilience adopté par le gouvernement Makosso I qui va connaître son rythme de croisière », a annoncé le ministre.

L’exécutif entend également répondre aux questions quotidiennes, parmi lesquelles les problèmes d’énergie (eau et électricité), la santé, l’emploi des jeunes et l’éducation. « Ce sont des questions extrêmement prioritaires aux yeux de notre population », selon Thierry Lézin Moungalla.

Pour remporter les douze batailles contenues dans le programme d’action du gouvernement, Anatole Collinet Makosso a insisté sur la continuité par l’expérience et l’efficacité. « Vous avez remarqué qu’une grande partie du gouvernement a été maintenue, ce n’est pas la clause de style, c’est simplement que la machine gouvernementale reprenne au plus vite parce que les défis sont nombreux. Vous remarquez également que le quinquennat du chef de l’Etat a déjà dix-huit mois, donc il s’agit pour les trois ans et demi qui restent de mener une action vigoureuse », a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Quant à l’efficacité, le Premier ministre y a insisté pour que l’expérience cumulée puisse conduire à un renforcement des acquis du gouvernement Makosso I, où certaines politiques étaient assez efficaces. 

En effet, le nouveau gouvernement a enregistré l’entrée de trois ministres. « Les trois entrées correspondent à trois cadres venus du cabinet du président de la République. Il s’agit donc là du gage de leur propre expérience de l’Etat et de leur capacité à se mettre au rythme et à la cadence du gouvernement. Nous avons reçu notre feuille de route gouvernementale, chacun de nous, après l’avoir intériorisée, va s’en presser de la mettre en œuvre », a conclu le ministre en charge de la Communication.

14 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *