POLITIQUE

Guerre au gouvernement: Kiki Sassou écrase Nick Fylla sur l’affaire Authentix

• Bookmarks: 844


Lutte contre la fraude : le contrôle à l’import-export confié à la société Authentix

Une délégation d’Authentix conduite par son président directeur général, Kevin McKenna, s’est entretenue le 10 janvier à Brazzaville avec les membres du gouvernement. La société basée au Texas (États-Unis) entend se déployer au Congo dans le cadre d’un programme de lutte contre la fraude fiscale conclu avec le gouvernement.

L’entreprise Authentix a commencé ses activités en terre congolaise quelques mois après avoir obtenu de l’État, en mars 2022, le contrat de délégation de service public. Elle va conduire le programme de marquage portant sur les solutions d’authentification et de traçabilité des produits à l’importation et à l’exportation, permettant de lutter contre la fraude et d’augmenter les recettes fiscales.

La rencontre avec les membres du gouvernement a permis à la délégation d’Authentix de faire le point de l’évolution du projet. Elle a dialogué directement avec le ministre d’État en charge du Commerce, Claude Alphonse Nsilou, en présence des ministres de l’Économie et des Finances, Jean Baptiste Ondaye; des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua; et celui de la Coopération, Denis Christel Sassou Nguesso.

Les deux parties ont convenu de l’accélération du processus de réformes et marquage fiscal. « Les échanges ont porté sur la finalisation de la mise en œuvre des différents programmes de marquage pour lutter contre la fraude en République du Congo et améliorer les recettes fiscales, tout en garantissant la qualité des produits mis à la disposition du consommateur. Nos échanges ont été fructueux, forts intéressants, très techniques et nous avons fait beaucoup de progrès au cours de cette séance de travail », a déclaré Leonce Da Silveira, le vice-président d’Authentix pour l’Afrique de l’Ouest et du centre.

Précisément, la société cocontractante de l’État va mettre en œuvre deux projets : il s’agit d’assurer, dans un premier temps, la traçabilité des produits pétroliers, notamment du carburant, et dans un second temps, d’assurer l’authentification et la traçabilité d’un certain nombre de produits de grande consommation (tabac, boissons et autres produits à fort potentiel fiscal).

La société bénéficiaire entend mettre sa technologie au service de l’amélioration de la gouvernance fiscale et commerciale au Congo, en travaillant de façon étroite avec le gouvernement. « C’est à cet exerce que nous sommes livres aujourd’hui. Nous attendons donc que le gouvernement congolais mette à notre disposition les données, les facilitations, les textes règlementaires pour permettre une mise en œuvre efficace de ce programme », a ajouté Leonce Da Silveira.

Notons que les projets en vue contribueront à renforcer le suivi et la traçabilité des projets à l’importation et à l’exportation et à accroître les recettes fiscales perçues auprès des fabricants et des importateurs, en réduisant le commerce illicite et en empêchant la sous-déclaration des volumes.

Présente sur les cinq continents, Authentix prospère dans la complexité de la chaîne d’approvisionnement. Elle fournit des solutions d’authentification avancées pour les gouvernements, les banques centrales et les produits commerciaux, assurant la croissance des économies locales et garantissant que la sécurité des billets de banque demeure intacte et que les produits commerciaux bénéficient de meilleures opportunités de marché.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *