ECONOMIE

Infrastructure routière : vingt milliards FCFA pour les travaux du tronçon Boundji-Ewo

• Bookmarks: 13315


Parmi les 341 projets retenus dans le nouveau Plan national de développement (PND) 2022-2026, figure le bitumage des 25 km de la route Boundji-Ewo. Un crédit de vingt milliards FCFA a finalement été affecté pour cette boucle, contre 65 milliards FCFA initialement prévus.  

Le tronçon Boundji-Ewo, sur la nationale n°2, est resté inachevé depuis 2011, ce qui fait d’Ewo (Cuvette-ouest) l’un des chefs-lieux de département quasi inaccessible et non connecté au réseau électrique national. Le gouvernement entend confier en concession les travaux à une « société crédible », en ajoutant que les dispositions devraient être prises pour l’exécution dudit projet.

Les travaux de finition de ce tronçon routier devraient être couplés à la construction d’une ligne électrique entre les districts de Boundji et d’Éwo. Mieux, le bitumage de cette voie permettra non seulement les échanges entre les deux localités et les départements de Cuvette-ouest et la Cuvette, mais aussi facilitera l’installation des équipements électriques. Ces futurs chantiers viennent renforcer les projets d’électrification rurale réalisés ces dernières années dans cette partie du Congo.

Lors des sessions plénières dans les deux chambres du Parlement consacrées au vote du projet de loi du nouveau PND, les échanges se sont focalisés sur la garantie de mise en œuvre des projets sélectionnés. La ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a voulu rassurer sur le comité de coordination et de suivi du plan quinquennal. « Ceux qui vont mettre en œuvre le PND, ce sont bien les ressources humaines qui sont dans les différents ministères et le ministère du Plan est chargé du suivi-évaluation », a-t-elle précisé.  

Il est prévu dans le nouveau PND un dispositif qui impose l’étude de faisabilité avant le financement de n’importe quel projet retenu dans le programme quinquennal du gouvernement. De ce fait, les programmations annuelles ont été faites en respectant les montants annuels prévus, pour garantir l’efficience dans la mise en œuvre des projets. Au moins 10% du budget 2022 prévu au PND sera donc consacré à la réalisation des études de faisabilité de l’ensemble des 341 projets.

Enfin, les éléments de différence des études de faisabilité permettront d’ajuster le niveau de programmation des autres tranches annuelles de la feuille de route. Les autorités espèrent qu’avec ce mécanisme le bloc PND inscrit au budget d’investissement 2022-2026 ira en se renforçant des projets ayant fait l’objet d’étude de faisabilité finalisée.

13 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.