SOCIETE

Insolite à Poto Poto : deux jeunes PD deviennent subitement fous après une nuit chaude avec des francs-maçons

• Bookmarks: 8261


Leurs familles disent que leurs âmes ont été arrachées par les francs-maçons qu’ils ont fréquenté la veille. Ces deux jeunes homosexuels se seraient rendu dans une villa du centre-ville à l’invitation d’un ami pour une nuit chaude bien rémunérée avec des cadres de la SNPC et de la présidence de la république.

C’est l’émoi dans la rue Bacongo à Poto Poto dans le troisième arrondissement de Brazzaville où deux jeunes du quartier ont perdu la raison après une nuit sexuelle maçonnique avec des cadres de la SNPC et de la présidence dans une villa discrète du centre-ville.

Quelques jours plus tôt, les deux jeunes ont été approchés par un ami qui leur a fait cette proposition indécente. Mais les sommes d’argent proposées ont plus pesé sur leur décision et ont accepté de se rendre de cette villa du centre-ville.

Avant de devenir fous, les deux jeunes se seraient confié à leurs sœurs e donnant tous les détails de leur malheur. Dans cette villa du centre-ville, ils auraient trouvé huit hommes et deux femmes. Après avoir bu et fumé de la drogue, une partie de sexe en mode self service était ouverte.

Les 8 cadres de la SNPC et de la présidence avaient le droit de pénétrer les deux filles et les deux garçons à volonté. Ainsi ils auraient passé toute la soirée jusqu’à 4 heures du matin quand une autre femme âgé serait venue les asperger un liquide magique d’attirance parait-il.

Chacun d’eux aurait reçu la somme de 500000 frs avant de rejoindre leur quartier Poto Poto. C’est avant de dormir qu’ils auraient remarqué la présence d’une femme affirmant venue les chercher. Ils ont eu juste le temps de donner les explications à leurs sœurs emportés par la peur avant de devenir fous.

Leurs familles sont à la recherche de plus de détails de cette villa du centre-ville pour aller sur place et pouvoir remonter jusqu’à ses huit cadres de la SNPC et la présidence de la république responsables de ce malheur.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.