SOCIETE

Isidore Mvouba avait détourné la mère de son fils Vadim à un étudiant Soudanais en URSS

• Bookmarks: 394


Comme Sassou Nguesso son idole, l’actuel président du parlement avait fait la main noire à son meilleur ami Soudanais alors qu’il était encore étudiant à Moscou en URSS. De cette relation frauduleuse est né Vadim Zelensky Mvouba qui vient de commettre un hold up électoral à Bacongo duquel il en est fière.

L’étudiant Soudanais Abel Jomb n’oubliera jamais le coup d’état amoureux que celui qu’il considérait comme son frère lui a fait. Jeune étudiant à Moscou, le soudanais avait lié une amitié sincère avec le congolais Isidore Mvouba. Les deux amis se partageaient tellement tout que le traître de Kindamba a cru que même leurs copines étaient dans le lot.

Petit à petit Mvouba a commencé a tapé du mal à son ami Soudanais en promettant monde et merveilles à sa copine originaire de l’actuel Ukraine. Pour Mvouba, elle ne pouvait avoir un avenir au Soudan conflictuel et islamisé, mais plutôt au Congo populaire.

Un coup d’état amoureux dont sont victimes les pauvres populations de Bacongo 2 qui ont vu comment leurs a été imposé le fils né de cette trahison comme député. Vadim Mvouba sur les traces de son père a cautionné cette honteuse fraude et demain se présentera aussi comme député élu alors qu’il a été nommé. Les séquelles de l’Union Soviétique hantent encore cette famille.

3 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.