SOCIETE

Jeu concours: des déficients visuels dotés de téléphones mobiles

• Bookmarks: 4190


Les lauréats du jeu concours organisé  le 2 avril sur l’orthographe, les chants et musiques  ont reçu des téléphones mobiles et des pagnes, à l’occasion du lancement officiel des sessions de formation d’alphabétisation des adultes handicapés de la vue, au Centre d’information des Nations unies.

La cérémonie a été couplée à la célébration de la Journée internationale du sourire, commémorée par l’association dénommée « Viens et vois » que dirige Emerson Massa, avec l’appui de la Mission évangélique braille, une organisation non gouvernementale suisse.

Le concours a réuni plus de trente-et-un candidats déficients visuels sur l’épreuve d’orthographe suivie d’une lecture chronométrée du texte en braille, de la poésie, la bible chantée, la culture générale, la musique et le chant.

Les récompenses ont été données au premier et au deuxième lauréat de chaque discipline. Ils ont reçu des téléphones mobiles et pagnes.

L’initiative a été de voir ces jeunes handicapés sourire ensemble ainsi que les inciter à développer leurs capacités intellectuelles.   

L’un des récipiendaires, Rael Belfon Batemi, a expliqué qu’il s’était préparé à décrocher un prix. « Ce genre d’initiative est à encourager car elle rassure les déficients qu’ils ne sont pas abandonnés. Ce prix me rassure que j’ai des mêmes compétences que les valides à la différence de l’écriture », a-t-il indiqué.  

Une autre a renchéri qu’elle se sent émerveillée de recevoir un téléphone et un pagne. L’apprentissage du braille, l’écriture des aveugles, lui a redonné espoir car la perte de la vue a été un grand choc pour elle.

Pour le président de l’association, Emerson Massa, les activités ludiques et récréatives organisées en faveur de ces jeunes handicapés contribueront à l’amélioration de l’estime de soi. Elles ont permis également de les encourager à aller de l’avant dans la joie.

Les sessions de formation, a-t-il poursuivi, sont été destinées aux adultes déficients visuels en braille, au nombre de trois cent soixante-cinq. Ils seront formés pendant trois ans  pour réduire leur vulnérabilité socio-économique.  

« Conscient que l’alphabétisation constitue un facteur de développement au plan humain, cela reste un credo pour l’association « Viens et vois » pour opérer les changements indispensables à leur participation à la nation », a-t-il déclaré, ajoutant qu’ « apprendre à lire et écrire le braille aux adultes permettra de combattre la pauvreté et leur exclusion ».

Par ailleurs, le secrétaire général adjoint du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap, Armand Guy Richard Ndinga Okossa, a souligné, pour sa part, que la Journée internationale du sourire a permis aux jeunes déficients de ne pas perdre espoir mais de connaître qu’ils possèdent des potentialités utiles à la société.      

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.