POLITIQUE

Kouilou : devant les FAC, les militaires Angolais tuent trois Congolais et emportent leur bétail

• Bookmarks: 6611


Pourquoi l’armée Congolaise a-t-elle peur de celle de l’Angola ? Les militaires Angolais font ce qu’ils veulent sur le territoire Congolais sans que rien ne leur arrive. Du côté du gouvernement silence radio face à toutes les provocations angolaises. Une fois de plus, les militaires ont violé la frontière Congolaise et tué trois habitants d’un village dans le district de Tchiamba-Nzassi dans le Kouilou.

Les généraux et officiers des FAC ne servent-ils qu’à orner les défilés militaires et traumatiser le peuple Congolais ? Depuis que les militaires Angolais font n’importe quoi sur le sol Congolais, on a jamais vu une réaction appropriée des FAC.

La même armée Angolaise qui est intraitable face au peuple Congolais quand ce dernier proteste contre le pouvoir devient très docile face aux Angolais. Des généraux aux gros ventres qui ne servent absolument à rien et incapables de défendre l’intégrité territoriale.

Ce lundi 16 mai, probablement pour poursuivre des membres du FLEC, l’armée angolaise a franchi la frontière congolaise dans le district de Tchiamba-Nzassi. Entre 22heures et 23 heures, ils ont tiré sur des villageois de Tandou-Mboma (qui selon nos informations dormaient à leur domicile), tuant trois d’entre eux dont un agent de Green Services.

Les éléments des FAC en charge de la surveillance de la frontière sont restés passifs et ont laissé les Angolais agir de peur des représailles. Quelques villageois confient avoir entendu des militaires Congolais se féliciter quand les Angolais pissaient sur les effigies déchirées de leur commandant en chef Denis Sassou Nguesso. Les militaires Angolais sont aussi accusé d’avoir volé du bétail des villageois.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.