ACTUALITE

La Côte d’Ivoire demande la libération de ses 49 soldats arrêtés au Mali

• Bookmarks: 3180


La Côte d’Ivoire demande au Mali la libération « sans délai » de ses 49 soldats arrêtés « injustement » dimanche à l’aéroport de Bamako.

Le pays a nié toute intention de déstabiliser son voisin après que le Mali a accusé les militaires d’être des « mercenaires ».

Mardi, la présidence ivoirienne a réuni un conseil national de sécurité extraordinaire puis publié un communiqué affirmant qu’aucun militaire ivoirien n’était en possession d’armes et de munitions de guerre.

La veille, le gouvernement malien a signalé que ces soldats ivoiriens se trouvaient illégalement sur le territoire du Mali.

Mais selon Abidjan, la présence de ses soldats, dans le cadre d’opérations de soutien logistique à la mission des Nations unies au Mali (Minusma), est « bien connue des autorités maliennes ».

Des militaires ivoiriens sont présents à l’aéroport de Bamako, depuis juillet 2019 et la signature d’une convention avec l’ONU.

Mardi, le porte-parole adjoint de l’ONU Farhan Haq a expliqué que les militaires interpellés ne faisaient pas « formellement partie de la Minusma » mais qu’ils étaient des « Eléments nationaux de soutien (NSE) », c’est à dire des effectifs déployés par les pays contributeurs de troupes « en soutien à leurs contingents ».

3 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.