SOCIETE

L’armée , le point de chute préféré des ressortissants de la Cuvette

• Bookmarks: 4431


L’armée Congolaise est devenue le plus grand employeur de la république au point où les recrutements se monnaient déjà et surtout se font sur bases tribales. Avec un futur hypothéqué par ceux qui dirigent le Congo, la majorité des ressortissants ont trouvé aux FAC leur point de chute favori. Ils ne feront jamais la guerre avec les pays voisins et toucheront leurs salaires prioritairement sans presque rien faire à longueur de journée.

Quand ils n’envoient pas par cas bien-sûr leurs enfants ou neveux à l’école militaire Général Léclerc, les officiers et sous officiers de la Cuvette font tout qu’ils soient recrutés dans l’armée. Les FAC sont devenues le point de chute préféré des ressortissants de la Cuvette, un berceau des fainéants disent certains Congolais.

Après leurs études dans les pays étrangers, les enfants des cadres ou militaires de la Cuvette rentrent au pays pour aller directement en formation à l’académie militaire de Brazzaville pour une courte formation d’où ils sortent comme officiers avec un salaire de base de 300.000 fcfa.

« Le jour où le Congo sera en guerre avec un autre pays, nous enverrons en ligne de front tous ses militaires de la Cuvette qui ont fait de l’armée leur refuge. Puisqu’ils en ont fait leur affaire, ils devront aussi être les premiers à défendre le pays ! » grincent souvent d’autres militaires non de la Cuvette.

Des militaires inutiles qui peuplent l’armée congolaise avec une massa salariale au delà du budget national dans l’unique but de la conservation du pouvoir ethnique. Des vrais dirigeants patriotes auraient mis cet argent payé gracieusement aux militaires dans l’éducation et le social des Congolais.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.