SOCIETE

Le capitaine Morgane a été interpellé et subit un interrogatoire serré

• Bookmarks: 1262


Dans l’affaire du braquage de chez Mère Alice, quatre principaux présumés responsables sont dans les mains de la police et l’enquête suit son cours. Le capitaine Morgane a été à son tour interpellé vendredi.

Initiée et déclenchée par le Commandant des forces de police, le général Jean-François Ndengué, l’enquête liée au braquage sanglant de Mère Alice suit son cours.

Les présumés braqueurs appréhendés sont passés aux aveux et depuis, tout est allé très vite. Les services de la police judiciaire avancent bien. Ils pensent tenir les principaux responsables dudit braquage, opéré par des hommes de mains à leur solde.

Notre confrère ‘’Le Troubadour de Brazzaville’’ a eu l’exclusivité de voir les quatre principaux présumés auteurs de ce braquage dont l’adjudant chef Alain Kanga, chef de poste du PSP dit du  » Contre-rail ». Il relève « qu’en dépit de ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, le général Jean-François Ndengué est bel et bien à l’origine de l’opération de démantèlement de tous les réseaux des ripoux et autres policiers véreux.

D’autre part, poursuit-il, « le capitaine Manounou dit Morgan a été, à son tour, interpellé le vendredi 26 août 2022 sur instruction du Commandant des forces de police, tout juste après sa suspension. Il est actuellement entendu par une commission d’enquête. »

La hiérarchie de la police est décidée de faire toute la lumière sur cette affaire afin que les coupables soient sévèrement châtiés.

Dans la population, l’affaire du braquage de Mère Alice qui vient conforter l’opinion que certains malfrats dits « bébés noirs » auraient des complicités auprès de certains policiers ripoux, est abondamment commentées.

Beaucoup espèrent enfin voir une éradication systématique de ce phénomène dit des « bébés noirs » qui créé de l’insécurité dans de nombreux quartiers des villes congolaises.

12 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.