SOCIETE

Le Durquap satisfait du bilan des travaux du projet pilote

• Bookmarks: 627


Le consultant en charge de l’élaboration du rapport d’achèvement du projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires Urbains, Tsala a indiqué le 30 décembre à Brazzaville, que le bilan de l’exécution des travaux de ce projet pilote était modérément satisfaisant. 

« Le projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires avait deux objectifs à savoir,  l’intégration des quartiers précaires au reste de la ville à travers les opérations de restructuration et le renforcement des capacités des institutions et des acteurs. Si le premier objectif le bilan est satisfaisant à cause de la transformation physique indéniable des quartiers concernés par le projet, pour ce qui est du 2ème objectif, le bilan est mitigé du fait que  les municipalités n’ont pas eu la possibilité de produire le travail effectué en 6 ans », a fait savoir le consultant en charge de l’élaboration du rapport d’achèvement du projet Durquap Urbain Tsala, lors de la clôture dudit projet.

« Ce projet n’avait pas seulement la mission de construction des infrastructures, mais aussi d’éliminer l’extrême pauvreté  et promouvoir une prospérité partagée. Notons également que dans la réalisation des travaux les acteurs n’ont pas tenu compte de la méthode Himo qui permet de redistribuer les revenus localement, en vue de favoriser la pérennisation et l’impact du projet », a t-il ajouté

Pour le directeur de cabinet de la ministre de l’Economie, du plan de la statistique et de l’intégration régionale, Sosthène Likouka, le projet d’aménagement des quartiers précaires qui s’est achevé, a contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations des quartiers Tchiniambi 1, Mboukou à Pointe-Noire ; Sukissa et Moukoundzi-Ngouaka à Brazzaville.

« Malgré les difficultés endogènes et exogènes auxquelles le projet a été confronté, les résultats obtenus sont tout de même satisfaisants, pourtant nous n’étions pas certain d’y parvenir », a- t-il révélé.

Les parties prenantes ont émis à l’occasion de la clôture de ce projet plusieurs recommandations entre autres, l’amélioration du cadre conceptuel du projet sur le plan méthodologique, et l’élaboration de manière participative de changement (Toc) du projet.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *