POLITIQUE

Le général Okoi jure fidélité à Sassou Nguesso lors du réveillon d’armes

• Bookmarks: 6328


A l’occasion du réveillon d’armes couplé à la cérémonie de port de galon des généraux promus, le 28 janvier à Brazzaville, le chef d’état-major général (CEMG) des Forces armées congolaises (Fac), le général Guy Blanchard Okoï, a réitéré l’engagement de la Force publique à défendre fermement les institutions y compris les législatives prévues dans quelques mois.

« C’est avec responsabilité et détermination que nous prenons une fois encore, ici et maintenant, le ferme engagement de sécuriser les institutions durablement et fermement, de garantir l’intégrité territoriale et la libre circulation des personnes et des biens », a déclaré le CEMG. L’agenda de la Force publique, pour cette année, prend également en compte la sécurisation des élections législatives qui se tiendront dans quelques mois, a précisé le général Guy Blanchard Okoï.

Par ailleurs, le travail portera aussi sur la finalisation du processus de rattachement de la gendarmerie nationale au ministère de la Sécurité et de l’Ordre public. « Ce rattachement devrait être consolidé par l’élaboration d’une loi sur la sécurité intérieure et d’un texte subséquent sur la répartition des compétences », a indiqué le CEMG.

S’agissant du soutien du génie militaire au désenclavement de l’arrière-pays, le général Guy Blanchard Okoï a expliqué que les travaux relatifs à son opérationnalisation devraient aboutir à la mise en place de la direction centrale du génie et aux premières structures opérationnelles des bataillons des travaux.

La poursuite du renforcement des capacités organiques, humaines et logistiques pour aller vers le format 2025 des forces qui nécessitera un renouvellement maîtrisé et rationnel des effectifs et des matériels ; la sanctuarisation d’un certain nombre d’acquis permettant d’obtenir notamment une disponibilité opérationnelle, efficiente des forces sont également prévues. En termes de ressources, une politique de garantie des minimas vitaux en équilibre avec les contraintes budgétaires est suggérée. « La finalité est de recruter, instruire, former, entraîner, maintenir en condition le matériel et soutenir les hommes régulièrement pour être en mesure d’agir efficacement en tout lieu en tout temps et en toute circonstance », selon le général Guy Blanchard Okoï.

La réflexion stratégique devrait se poursuivre pour s’adapter aux nouvelles menaces au nom d’une sécurité nationale intégrée.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.