SOCIETE

Le gouvernement s’implique à la rescolarisation des adultes

• Bookmarks: 570


Le ministre de l’enseignement préscolaire primaire secondaire et de l’alphabétisation, Jean Luc Mouthou a effectué le 17 octobre à Brazzaville une descente dans trois centres de rescolarisation pour constater le déroulement des cours au titre de la rentrée andrago-pédagogique 2021-2022.   

Trois  centres de remise à niveau de Mafouta à Madibou 8ème arrondissement de Brazzaville, Ouenzé 5ème arrondissement et Ngamakosso à Talangaï 6 ème arrondissement de Brazzaville. A travers les programmes de remise à niveau, le gouvernement vise à garantir l’accès à l’éducation pour tous.

« Notre objectif est d’aider les enfants en décrochage scolaire et les adultes non scolarisés à renouer avec le chemin de l’école, parce qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre. Il est de notre responsabilité de permettre à chacun et à chacune d’acquérir les compétences nécessaires pour la  réussite et le succès social», a déclaré le ministre de l’enseignement  préscolaire  primaire  secondaire et de l’alphabétisation, Jean Luc Mouthou lors de sa ronde dans ces établissements.

« Nous recevons des adultes âgés de 20  ans et plus désireux d’apprendre les notions élémentaires pour entreprendre .Nous invitons ceux qui sont encore septiques à venir dans les centres de rescolarisation pour élever leur niveau. Les cours sont dispensés gratuitement », a fait savoir Gladys Moussa, enseignante au centre mama Elombé de Ouenzé.

Une apprenante en classe de 4ème Mavie Ndembi, a estimé que la formation qu’elle recevait est très bénéfique. Cela lui permet  d’apprendre de nouvelles choses « tous les  jours, j’apprends des choses que je ne connaissais pas, cela me fait énormément plaisir, le souhait est que j’acquière des connaissances pour réussir dans la vie », a-t-elle souligné.

Cette  rentrée pédago-andragogique s’inscrit dans le cadre de l’éducation non formelle. Les adultes de niveau 1 ,2 et 3 bénéficieront des cours du soir dans les centres de rescolarisation et d’alphabétisation de Mafouta, Poto-poto et Makélékélé.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *