ACTUALITE

Le Maroc va rouvrir ses frontières aériennes après deux mois d’isolement

• Bookmarks: 2335


Le gouvernement marocain a décidé de rouvrir à compter du 7 février son espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après plus de deux mois de fermeture. Un soulagement pour les habitants.

La décision d’ouvrir les frontières aériennes, fermées depuis le 29 novembre en raison de la flambée du variant Omicron, a été annoncée dans la soirée du jeudi 27 janvier. « Cette décision intervient conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et suite aux recommandations de la commission scientifique et technique et prenant en considération l’évolution de la situation épidémiologique dans le royaume », indique le communiqué. 

Le gouvernement a tout de même prolongé le jour même l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis 2020, sur l’ensemble du territoire, jusqu’au 28 février prochain.

Une soupape pour le tourisme

Les autorités étaient sous la pression d’un secteur touristique en faillite et des Marocains bloqués à l’étranger. La fermeture des frontières a frappé de plein fouet l’industrie du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, un secteur vital pour l’économie du royaume.

Malgré l’annonce d’un plan de soutien au tourisme de deux milliards de dirhams (190 millions d’euros), les opérateurs touristiques ont manifesté mercredi à travers le royaume pour réclamer la réouverture des frontières. « La fermeture nous assène un coup très dur puisque nous sommes maintenant à l’arrêt alors que nos charges sont toujours fixes », avait témoigné auprès de l’AFP Mimoun Azzouzi, propriétaire d’une agence de voyage à Témara, près de Rabat.« Le peuple veut la réouverture des frontières », ont scandé des centaines de protestataires à Marrakech, la capitale touristique, selon des vidéos publiées sur Facebook.

Un soulagement pour Marocains et Français

Le ministre français délégué chargé du Tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne a salué vendredi 28 janvier l’annonce du Maroc. « C’est une bonne nouvelle pour les entreprises françaises du voyage parce que le Maroc est traditionnellement dans le top trois des destinations lorsque les Français font le choix de partir à l’étranger », a-t-il déclaré sur France Info TV. Lorsque le Maroc avait fermé ses frontières en mars 2020, la France avait rapatrié 20 000 à 30 000 Français de passage.

L’annonce de l’ouverture de l’espace aérien est aussi un soulagement pour les Français expatriés. Certains ont raté les fêtes de fin d’année pour la deuxième année consécutive. « C’était relativement attendu ces derniers jours. Ce n’est pas une surprise, mais un soulagement pour les expatriés marocains et français », témoigne Anne, professeure des écoles à Rabat, la capitale marocaine. « On vit dans un pays magnifique, mais c’est important de pouvoir rentrer voir sa famille, ses parents, ses enfants étudiants. » « Ne pas pouvoir rentrer pour les fêtes, c’est toujours douloureux, et cela va nous permettre de retrouver un peu d’allant, sortir de ce stress, même si l’épidémie n’est pas terminée au Maroc », confirme Bernard, professeur dans un lycée français à Rabat.

Des deux côtés de la Méditerranée, la contrainte a parfois été particulièrement mal vécue, pour des expatriés marocains comme français. « J’ai des collègues qui ont fait face à des situations dramatiques, des parents qui sont décédés en France sans qu’ils ne puissent assister aux obsèques », poursuit Anne. 

Tous, sur place, restent prudents et ne se réjouiront qu’une fois sur le sol français pour des vacances ou un week-end : depuis mi-décembre, l’épidémie repart à la hausse, et le pouvoir marocain pourrait toujours faire marche arrière si la situation sanitaire échappe à tout contrôle.

2 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.