POLITIQUE

Le ministre Nick Fylla traité de Zaïrois par les proches de Kiki

• Bookmarks: 5284


Les profondes divergences entre deux ministres du gouvernement à propos de la certification et de la conformité des produits importés et fabriqués ont conduit à des propos dénigrants envers celui du développement industriel et de la promotion du secteur privé de la part du camp du ministre de la coopération et du partenariat public-privé. Quand les attributions se chevauchent on arrive à ce genre de conséquences où le rôle de agence congolaise de normalisation et de la qualité est totalement ignoré. Nick Fylla a été traité de zaïrois par les proches de Kiki qui sans doute n’ignorent pas que la maman de leur chef est aussi de la RDC.

Diplomatiquement c’est une grosse bourde du ministère de la coopération qui semble ignorer que le Zaïre n’existe plus depuis 1997 et que traiter tout un ministre de Zaïrois en terme péjoratif n’est pas étique. Le cabinet de Denis Christel Sassou Nguesso n’a pas apprécié que le ministre de tutelle leur rappelle à l’ordre sur leurs injonctions dans ses prérogatives au pointe de le traiter de Zairois. Rappelons qu’autant comme Kiki, Nick Fylla a aussi un côté de la RDC.

Aujourd’hui le gouvernement Congolais ressemble à une tour de Babel, à une armée Mexicaine, à la cour du Roi Pétaud, où règne un désordre absolu, où l’esprit d’équipe n’existe pas ni la solidarité Gouvernementale. Les bisbilles entre le Ministre Denis Christel Sassou Nguesso, ministre de la coopération internationale et de la promotion du partenariat public privé et son collègue Nick Fylla, Ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé sur le dossier de la certification et conformité des produits importés et fabriqués au Congo.

C’est avec beaucoup de mépris que le ministre Denis Christel Sassou Nguesso adresse une missive au président d’Uni Congo, le syndicat du patronat Congolais de faire fi de l’agence Congolaise de normalisation et de la qualité, créé par une loi votée au parlement au profit de la société privée Authentix.

Dans sa missive, Kiki parle au nom du Gouvernement tout en ignorant ou en faisant fi de ce qui avait été décidé au conseil des ministres par un projet de loi puis adopté au parlement en moins d’une année.

Le Premier ministre Collinet Makosso doit clarifier au plus vite cette situation bordélique qui règne dans son équipe en manque de cohésion, d’unité et de constance. Il va de soi de son image au niveau national et international.

Il sied de rappeler que pour Kiki, quand il s’agit des PPP, le secteur privé national n’existe pas et n’est pas associé et il préfère les Étrangers au détriment des nationaux mais a eu l’audace de faire des injonctions au président du patronat Congolais, celui qui représente le secteur privé national. Ceci est inadmissible !

Le Ministre n’est pas au dessus des lois de la République, quand deux ministres sont en contradiction totale sur la place publique, c’est au Premier ministre de monter au créneau pour remettre de l’ordre et la communication d’Anatole Collinet Makosso est plus qu’attendue sur ce sujet.

( Avec EVRARD NANGHO)

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.