POLITIQUE

Législatives 2022 : Jacqueline Lydia Mikolo appelle Mouyondzi à voter utile

• Bookmarks: 4158


Dans ces multiples échanges avec la population, la candidate du Parti Congolais du Travail (PCT) dans la circonscription unique de Mouyondzi, Jacqueline Lydia Mikolo, appelle à faire le choix qui permettra de réaliser le rêve commun de développement local en renforçant le potentiel socio-économique de la localité.

« Comme vous l’avez promis dès le début de la campagne : victoire éclatante dès le premier tour afin de poursuivre ensemble la marche vers le développement de Mouyondzi en faisant en sorte que les potentialités de notre localité contribuent à l’essor économique du pays. », rappelle la candidate du Parti Congolais du Travail dans la circonscription unique de Mouyondzi lors de ces multiples échanges avec la population. Cette marche vers le développement, selon elle, n’est possible qu’en disposant d’une majorité stable.

L’entrepreneuriat des jeunes par la formation et l’accompagnement ; la réhabilitation des routes et pistes agricoles pour desservir les bassins de production de Mouyondzi ; la création des opportunités de transformation des produits agricoles pour diversifier l’économie locale, autant de chantiers évoqués par Jacqueline Lydia Mikolo qu’il faudra réaliser ensemble. « Il est donc question de voter utile le 10 juillet aux législatives et aux locales pour y arriver », a-t-elle insisté.

Suivant une démarche pédagogique, dans les différents villages de la circonscription Jacqueline Lydia Mikolo explique l’intérêt du vote qui est un devoir civique en soulignant le fait que le scrutin doit se passer dans le calme. Aussi, elle donne des détails sur les identifiants des bulletins de vote de son parti, le PCT, afin d’éviter d’éventuelles confusions pour ces élections locales et législatives.

Il convient de rappeler que dans cette course électorale la candidate du PCT n’est pas seule. En face d’elle, il y a, entre autres, Claudine Munari, du Mouvement pour l’unité, la solidarité et le travail ; le député sortant, Michel Mboussi Ngouari, du Mouvement national de libération du Congo ; Brice Mvoula Kaya de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale.

Pour éviter les débordements qui semblaient prendre de l’ampleur, les sages et notabilités de Mouyondzi ont appelé, le 1er juillet, les candidats au calme et à l’unité de filles et fils de la localité pour que la campagne et le scrutin aient lieu sans provocations, sans querelles… Le lendemain, une messe œcuménique a été dite par Mgr Daniel Mizonzo, archevêque du diocèse de Nkayi. Tous les candidats, dans un élan de fraternité, y ont pris part.

C’est sans nul doute le jour du vote, de la publication des résultats que l’opinion saura si le message de paix et de l’unité, des sages et des hommes d’église, a été compris par les candidats. 

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.