SOCIETE

Les écoles privées attendent les nouveaux programmes scolaires

• Bookmarks: 285


La distribution des nouveaux programmes scolaires dans les établissements publics par le Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif ( PRAASED) est opérationnelle depuis le 16 octobre à Brazzaville. Cependant les écoles privées, de leurs côtés, se contentent encore des anciens manuels en attendant la mise à disposition des ouvrages aux élèves. 

Les programmes scolaires révisés concernent les classes de CP1, CP2 pour le cyle primaire et  6ème, 5ème pour le cycle secondaire 1er degré. Il s’agit des cahiers d’activités, des supports de mathématiques, français et des sciences de la vie et de la terre. L’objectif est de changer les méthodes d’enseignement afin que les élèves appréhendent mieux les cours.

Dans l’attente de ces nouveaux programmes, les directeurs des écoles privées sont inquiets. Leurs enseignants continuent encore de dispenser les cours avec les anciens supports, pendant que certains établissements publics ont déjà reçu les nouveaux manuels. « Nous n’avons pas reçu ces documents. Pour le mois d’octobre nous allons évaluer les élèves à base des anciens programmes. On ne sait pas à quel moment nous allons commencer à enseigner les nouveaux supports aux enfants », se demande le directeur du centre scolaire les solidaires Gislain Kiyindou.

«Les enseignants du secteur privé sont en formation. Ils sont en train d’être initié au maniement de ces nouveaux programmes avant de les utiliser. Nous espérons qu’à la fin de cette formation de 8 jours,  nous les recevrons », affirme le directeur des études du complexe scolaire Camara Laye, Thierry Moyo.

Pour le PRAASED, il s’agit de doter d’abord les écoles publiques ensuite de donner à ceux du privé. Selon son responsable Suivi et évaluation, les stocks disponibles permettront de couvrir l’ensemble du territoire national. « Nous avons commandé plus de 400 milles livres, pour les classes de CP1 et CP2, et plus de 10 Milles pour les programmes scolaires éducatifs des élèves des 6ème et 5ème.  Après les établissements publics, le tour sera pour les écoles privées », affirme Virginie Ibarra.

Avant la distribution de ces programmes aux établissements publics, les enseignants ont aussi subi une formation au mois de septembre dernier.

2 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *