SOCIETE

Les élèves renouent avec le chemin de l’école après les fêtes

• Bookmarks: 966


Dans les écoles publiques et privées de Brazzaville, les élèves ont repris les cours le 3 janvier après les fêtes de Noël et du Nouvel an, comme le précise le calendrier scolaire 2022-2023. Les activités pédagogiques se sont déroulées normalement. 

Au CEG « Angola libre » à Makélékélé dans le premier arrondissement de la capitale, les élèves et les enseignants se sont mis à la tâche. Une classe de la 3eme a commencé l’année par la correction des épreuves de l’examen du premier trimestre. « La pluie n’est pas un obstacle pour nous les élèves. Nous devons venir à l’école peu importe les circonstances, car notre avenir en dépend. Ce matin, nous faisons la correction du devoir d’histoire géographie de la composition du premier trimestre », déclare Chance Malonga, une élève de cette classe qui a bravé la pluie pour ne pas rater un seul cours de ce matin.

Par ailleurs, le directeur général de cette école publique Gervais Sangou a salué la présence des élèves en ce premier jour. Il a expliqué que les salles de classes sont pleines depuis les premières heures de ce matin. Il a fait savoir qu’avant de partir en vacances, certains élèves étaient impatients de connaître la date de la reprise des cours.  Voilà qu’ils ont répondu présents aujourd’hui. Gervais Sangou a poursuivi que les enseignants étaient également à leur poste.

A l’école privée «  ACDE Plus » située en face du CEG Angola libre, le constat reste le même.  Les petits du préscolaire, les élèves du primaire et ceux du collège et lycée ont regagné leurs classes. Il en est de même à l’école privée, « le Rosier de l’excellence «  à Moungali, 4ème arrondissement. Là- bas, Claricka Malele, cheffe de classe de la 3eme, a lancé un appel à ces condisciples. « Je demande à mes condisciples élèves qui sont encore à la maison de répondre les cours car la période des vacances des fêtes de fin d’année est terminée », déclare-t-elle.

C’est plutôt au niveau du lycée «  Chaminade » que la reprise des classes a été timide, à l’instar des classes de terminal A qui ont compté peu d’élèves.  Selon les propos tenus par le surveillant général de la vague A, Platini Wetney Okemba, sur 2046 élèves attendus, les effectifs du jour de cette vague ont donné un nombre de 777 présents. « En première C et en terminal C, nous avons eu beaucoup d’élèves. En terminal C, par exemple, nous avons 66 inscrits et 55 sont présents. Par contre en série A, surtout en terminal A, nous n’avons reçu que 121 élèves sur 385 inscrits. Les élèves doivent savoir que les cours ont déjà repris, nous les invitons avec certains enseignants absents à répondre les cours », conclu-t-il.

9 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *