SOCIETE

Les services de santé continuent à œuvrer contre la COVID 19

• Bookmarks: 616


Le gouvernement a invité les services de santé habilité à lutter contre la COVID 19 à prendre des dispositions nécessaires en vue de se prémunir d’une éventuelle recrudescence de cette pandémie dans le pays. Cette mesure de vigilance est observée au Centre de recherche sur les maladies infectieuses qui continue à mener les activités de lutte contre la COVID 19.

Dans une note signée le 16 janvier, le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki à appeler la population et les services de santé habilités à plus de vigilance face la résurgence de la covid 19 observée dans certains pays du monde.

Cet appel a reçu un écho favorable au Centre de recherche sur les maladies infectieuses, de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM) du professeur Francine Ntoumi, qui poursuit ses activités liées à la pandémie à COVID 19, ce malgré le caractère non obligatoire des mesures barrières au Congo. Dans ce service sanitaire les experts en santé continuent à dépister la population contre la COVID 19. Une action qui fait montre d’une vigilance en vue de barrer la route à une éventuelle reprise de la maladie dans le pays.

« Nous avons suffisamment de capacité pour dépister les cas de COVID 19. D’ailleurs nous continuons à recevoir les personnes qui viennent pour le dépistage au centre de recherche sur les maladies infectieuses », fait savoir l’épidémiologiste moléculaire, Claujeans Mfoutou.

« Nous sommes prêts à répondre au besoin du gouvernement en cas de rebond épidémiologique dans le pays », ajoute-t-il.

Au niveau de la population, certains ont exprimé la nécessité du respect des gestes barrières car la pandémie à COVID 19 n’est pas encore éradiquée dans le monde.

« On ne peut pas totalement relâcher avec les mesures barrières car la maladie n’a pas encore disparu. On constate que la COVID 19 refait surface dans certains pays du monde. Tant que les scientifiques ne trouveront pas une solution définitive face à ce fléau, nous devons continuer à respecter les gestes barrières », exhorte Médard Missengué

Face au risque d’une éventuelle recrudescence de la COVID 19, Jéthro Essimando à demander au congolais de continuer à porter leurs bavettes.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *