POLITIQUE

Libye : le Congo et l’ONU favorables au plan de sortie de crise

• Bookmarks: 5207


Le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso, mandaté par le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, président du comité de Haut niveau de l’Union africaine sur la Libye, s’est entretenu le 6 mai, à New York, avec le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres.

Au siège de l’ONU, Jean-Claude Gakosso et Antonio Guterres ont parlé d’un plan de sortie de la crise libyenne conçu par le président Denis Sassou N’Guesso, ainsi que des relations entre le Congo et cette organisation. L’objectif étant de sensibiliser et d’alerter les Nations unies pour éviter une possible détérioration de la situation sur le terrain.

Rappelons que lors du 35sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine tenu en février dernier, le président Denis Sassou N’Guesso avait évoqué la situation politique en Libye. Pour un retour à la paix, il avait souligné l’importance de renforcer le couvert sécuritaire pour lutter contre le terrorisme et de tenir des élections le plus tôt possible pour mettre fin à la crise actuelle dans ce pays.

Conscient des efforts entrepris par la communauté internationale, le président du comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye s’est engagé à œuvrer en faveur du cessez-le-feu, de l’unification des classes politiques et sécuritaires. Un pas en avant vers un retour à la paix matérialisé par l’organisation des élections présidentielle et législatives.

La stabilisation sécuritaire de la Libye, selon Denis Sassou N’Guesso, passera par l’organisation de la conférence sur la réconciliation dont le but est de réunir les différents acteurs d’un pays déchiré par les conflits depuis 2011.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.