SOCIETE

Loussala- solidarité footballeur Zouma: un restaurant Beembé offre deux bières et un plat de chat ce dimanche

• Bookmarks: 3238


Il n’y a pas quelqu’un au monde qui peut aimer le chat plus que les Béembé et voir les blancs s’agiter contre le footballeur Noir Kurt Zouma pour avoir tapé son propre chat fait tellement les ressortissants de Mouyondzi qu’un restaurant géré par l’un d’eux invite tous ses clients ce dimanche à profiter de la « promotion Kiwayi ». Deux bières seront offertes à celui qui va acheter un plat à 1500 frs composé de deux morceaux de viande de chat évidemment. Le restaurant est situé non loin du marché de Loussala à Pointe-Noire.

« Que ces blancs viennent ici voir comment nous les Béembés sabotant la viande de chat avec nos dents chaque dimanche pour mieux monter leur scandale » argumente Denis Kaya dont le visage reflète déjà le mangeur de chat qu’il est. Il ne comprend pas tout le bruit fait autour de l’affaire Kurt Zuma et se solidarise de lui. « Les mêmes qui frappent chaque jour dans les hippodromes les chevaux afin qu’ils courent plus vite veulent donner de leçon aux Noirs que nous sommes » poursuit Denis Kaya qui rappelle aussi les corridas des Taureaux en Espagne et les Safaris par des blancs en Afrique de l’Est. « Ils sont tout simplement hypocrites ces blancs!»

Depuis qu’il a diffusé une vidéo dans laquelle on le voit frapper sur son chat, Kurt Zuma est devenu la proie de toute une race. Même son sponsor a résilié le contrat qui les liait, son club lui a affligé une amende de 300000 euros, Didier Deschamps ne l’a pas convoqué en équipe de France et il est hué dans les stades. Les mêmes qui mangent chaque jour la viande animalière.

Un restaurant appartenant à un Béembé de Ludumba dans la Sous Bouenza a décidé de lancer une promotion spéciale Zuma ce dimanche au quartier Loussala de Pointe-Noire. Tout client qui achètera un plat de chat à 1500 frs se verra offrir deux bouteilles de bière bien tapées. « C’est pour nous une belle occasion de montrer notre solidarité à notre frère Zuma, victime d’une cabale des blancs à cause d’un chat » justifie le restaurateur.

Chaque dimanche dans ce quartier et celui de Voungou, de nombreux citoyens s’y rendent pour savourer les délices de la viande chat dont le nom de code est « Maître EPS ». Les Béembés sont d’ailleurs soupçonnés de la disparition des chats à Pointe-Noire et un sujet Chinois s’est même lancé dans leur élevage pour fournir les restaurateurs.

« Que tous les amoureux du Kiwayi qui sont solidaires avec notre frère Zuma viennent ici ce dimanche pour déguster la viande de chat agrémenté de la bonne musique Béembée » lance le restaurateur dont l’établissement est situé à quelques mètres du marché de Loussala.

3 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.