SOCIETE

Lutte contre la corruption : le Congo gagne 3 places au classement de Transparency International

• Bookmarks: 2236


En 2021, la République du Congo a gagné trois places au classement de l’Indice de perception de la corruption (Ipc) publié ce mardi 25 janvier, par l’Organisation non gouvernementale (ONG) Transparency International. Cette ONG classe 180 pays et territoires selon le niveau de corruption perçu dans le secteur public, sur une échelle qui va de zéro (fortement corrompu) à 100 (faiblement corrompu).

L’Indice de perception de la corruption (IPC) 2021 publié la semaine dernière par Transparency International montre que les niveaux de corruption restent au « point mort«  dans le monde, 86 % des pays n’ayant que « peu progressé« , voire « aucunement« , au cours de la dernière décennie.

L’IPC révèle notamment le niveau de progression de la République du Congo dans la lutte contre la corruption en 2021.

Notre pays est passé de la 165ème place en 2020 au niveau mondial à la 162ème place en 2021, avec un score de 21.

Ce résultat vient sanctionner les engagements des autorités congolaises, pris dans le cadre de cette lutte que le nouveau gouvernement a annoncé comme étant son principal cheval de bataille. 

Le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande occupent les trois premières places de l’Ipc 2021, tandis que la Somalie, la Syrie et le Soudan du Sud sont les 3 mauvais élèves du classement.

Au niveau continentale, le classement est dominé par les Seychelles (23e), le Cap-Vert (39e), l’Île Maurice (49e), le Rwanda (52e) la Namibie (58e), le Gabon (124e), l’Angola (136e), le Cameroun (149e), la République Centrafricaine (154e).

Dans la sous région, Le Tchad (164e), la République Démocratique (169e), et la Guinée Equatoriale (172e) classés derrière le Congo. 

2 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.