SOCIETE

Match Congo-Gambie : l’union sacrée sollicitée autour des Diables rouges

• Bookmarks: 4204


La sélection nationale de football affronte, ce 8 juin au stade Alphonse-Massamba-Débat de Brazzaville, la Gambie en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Côte d’Ivoire 2023. Elle a reçu, le 7 juin, le soutien du gouvernement par l’entremise du Premier ministre, Anatole Collinet Makosso. 

« Contrairement à ce que vous pouvez craindre, je suis très heureux d’être en face de vous… Sur instruction du président de la République, je suis venu vous témoigner tout le soutien du gouvernement et du chef de l’Etat », a déclaré le chef du gouvernement en présence du ministre en charge des Sports par intérim, Jean Luc Mouthou, des membres de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) ainsi que du staff technique des Diables rouges.

Laminés le 4 juin dernier à Bamako 4-0 lors de la première journée, les Diables rouges sont appelés à sortir du jeu face aux scorpions de la Gambie. En effet, le Premier ministre a rappelé que le chef de l’Etat a suivi comme tous les Congolais le match livré face au Mali et en a souffert non pas seulement par la prestation mais du résultat de 4-0 qui est une pilule difficile à avaler. Pour Anatole Collinet Makosso, ce qui est arrivé aux Congolais peut aussi frapper toute autre équipe. La défaite du Real Madrid, cette année devant le FC Barcelone, 4-0, n’a pas empêché, a-t-il rappelé, aux Madreliens de se relever et de gagner le championnat et la Champions League.

« Pour le grand sportif qui est le président Denis Sassou N’Guesso, ce qui est arrivé, c’est un accident de l’histoire comme il en arrive souvent dans les compétitions internationales. Et cela peut être très vite réparé. Le plus dur, ce n’est pas de tomber mais de ne pas être capable de se relever. Or, les Diables rouges sont capables de sursaut, ils sont capables de se relever et nous avons foi que demain vous allez vous relever », a encouragé le Premier ministre.

Le chef du gouvernement a également invité les Congolais à être solidaires dans l’épreuve car la stigmatisation et la diabolisation des joueurs ne conduisent nulle part. C’est ainsi qu’il a insisté sur la remobilisation autour de l’équipe nationale afin qu’elle puisse remporter les autres batailles qui pointent à l’horizon. « La stigmatisation et la diabolisation de notre équipe nationale ne feront jamais rentrer le ballon au fond des filets. Nos joueurs méritent d’être soutenus et encouragés. Il faut continuer à leur faire confiance, savoir être solidaires pour l’épreuve et célébrer ensemble les succès et en assumer les échecs pour éviter les déboires », a-t-il poursuivi.

Anatole Collinet Makosso a, enfin, réitéré l’engagement du gouvernement de créer des conditions nécessaires tant dans l’organisation que dans la préparation de l’équipe nationale. Notons que le président de la Fécofoot, Guy Blaise Mayolas, de son côté, a offert des équipements des Diables rouges au Premier ministre.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.