SOCIETE

Œuvres sociales : des kits scolaires distribués aux enfants réfugiés

• Bookmarks: 886


Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et la Fondation Burotop Iris ont offert des kits scolaires, le 22 octobre à Brazzaville, aux enfants issus des familles immigrées.

Cahiers, stylos, cartables, crayons et gommes ont constitué l’essentiel du matériel offert par les deux organismes, dans le cadre de la rentrée des classes 2022-2023.

Les enfants nés de familles réfugiées ne doivent pas être en marge de l’école au risque de leur disqualification. « Je dis merci  au HCR et à la Fondation Burotop Iris. Je vais commencer ma classe et souhaite devenir médecin », s’est exprimé Gracia Bangala, une jeune Centrafricaine en classe de CE2. 

Le directeur général de la Fondation Burotop Iris, Issa Attye, a motivé les élèves de prendre au sérieux leurs études. En plus d’instruire et de qualifier, l’école est un milieu de vie où les élèves interagissent et vivent plusieurs situations qui sont des occasions d’apprendre à vivre en société.

« Il faut bien travailler à l’école et aller très loin. Le devoir nous revient en tant qu’entreprise citoyenne pour que ces enfants puissent bénéficier, au même titre que plusieurs autres enfants, des kits scolaires, pour leur rentrée des classes réussie. L’école est pour nous le socle d’une éducation réussie. Les actions sont inscrites dans la continuité », a encouragé Issa Attye.

L’école contribue à la cohésion sociale en transmettant une culture et une langue communes ; intégration professionnelle en favorisant l’acquisition d’un statut professionnel; l’école permet à chacun d’obtenir une qualification qui lui assurera une place dans la société.

Le HCR appelle à l’inclusion des réfugiés dans les systèmes éducatifs officiels dès le déclenchement des situations de crise humanitaire, tout comme dans les cas de déplacement prolongé et jusque dans la planification à plus long terme en matière de développement.

« Ces enfants sont au Congo avec le statut de réfugié. Avec leurs parents, ils ont fui leurs pays d’origine et sont accueillis ici où ils sont bien protégés par l’Etat congolais. Cela prouve que l’intégration est multifacette et donc il est important d’encourager leur inclusion. Les enfants réfugiés vont à l’école et sont dans les mêmes écoles que les enfants congolais », a indiqué Anne-Elisabeth Ravetto, représentante du HCR au Congo.

La diplomate onusienne a rappelé qu’en 2018 les Nations unies et les Etats membres ont adopté le Pacte mondial pour les réfugiés, un acte visant à renforcer la réponse internationale aux mouvements massifs de réfugiés et aux situations de réfugiés prolongées. L’offre des kits scolaires aux enfants réfugiés se poursuivra également dans les départements des Plateaux, de la Likouala et de la Sangha, a-t-elle conclu.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *